Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
    Nouvelle gamme toiles canvas métallisées Fredrix

    Toiles canvas Fredrix : une nouvelle gamme métallisée pour la décoration

    Avant de développer son activité dans le domaine du print, la marque américaine FREDRIX s’est fait un nom dans le monde de l’art en fournissant des toiles aux plus grands artistes du XXème siècle. Un savoir-faire reconnu qu’elle met aujourd’hui au service des acteurs des industries graphiques, pour des applications dans le domaine de la décoration.

    FREDRIX, c’est l’histoire d’un rêve américain devenu réalité, celle d’un immigrant allemand, Ernest Henry Friedrichs, qui, un beau jour de 1868, a posé ses valises à New York et y a fait fortune en devenant un des plus grands fabricants mondiaux de toiles canvas.

    Lin belge, coton enduit… Dans la manufacture des débuts, on fabriquait des toiles canvas selon les standards des toiles utilisées par les plus grands peintres européens de l’époque tels que Monet, Renoir et Van Gogh. Aujourd’hui, le savoir-faire se perpétue et de diversifie avec le polycoton (un mélange de polyester et de coton, ndlr) et différents types de couchages pour différentes applications.

    De la toile à peindre à la toile à imprimer

    Fort de plus de 150 ans d’expérience dans les arts graphiques, et déjà présente dans plus de 70 pays, la marque s’ouvre au marché des industries graphiques.

    Sa cible : la décoration murale personnalisée, un secteur qui a le vent en poupe et qui est friand de supports à haute valeur ajoutée. Distribuées en France par Euromedia et certifiées HP Latex, les toiles Fredrix sont parfaitement adaptées à la reproduction d’œuvres d’art et de photographies, et permettent de créer des tableaux imprimés de haute qualité.

    « On a grandi avec toutes les techniques d’impression, ce qui nous permet de proposer des supports adaptés aux dernières innovations. Nos nouvelles toiles or et nacrée métalliques, par exemple, sont parfaitement adaptées aux nouvelles encres HP Latex, notamment à l’encre blanche avec laquelle nous obtenons des rendus incroyables » indique Mickael Morel, le directeur des ventes internationales de la marque.

    Parmi les dernières nouveautés de la gamme : les toiles canvas métallisées Metallic Gold et Metallic Pearl. Idéales en décoration murale, ces toiles peuvent aussi être utilisées pour faire de l’affichage haut de gamme en points de vente.

    Une fabrication américaine, un stock européen

    Fabriquées aux États-Unis, dans une usine située à proximité des champs de coton des États du Sud, les toiles Fredrix sont montées sur des châssis en bois issus de forêts durablement gérées. Elles sont également disponibles sous la forme de petites, moyennes et grandes bobines allant jusqu’à 3,20m de laize.

    « Notre savoir-faire historique nous permet de garantir une qualité constante sur tous nos produits, y compris nos bobines. Nous maîtrisons en effet l’ensemble de la chaîne de fabrication. Du choix des matières premières à leur enduction en passant par leur tissage qui est en majorité réalisé dans notre région », précise Mickael Morel.

    Pour fluidifier et sécuriser ses livraisons sur le marché européen, où elle est présente, avec succès depuis onze ans, la marque dispose d’un stock à Barcelone.


    Photo de Une
    (à gauche) Toile canvas Fredrix Ritmo : 353g, 35% coton/65% polyester, aspect blanc naturel semi-mat
    (à droite) Toile canvas Fredrix Metallic Gold, 435g, 35% coton/65% polyesteraspect doré brillant

    Toutes photos Euromedia/ Fredrix

    Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.