Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Ralentir et libérer sa créativité : le bel exemple de Pierre Brault

Le plasticien parisien Pierre Brault réalise des enseignes personnalisées en anamorphose grâce à des structures en plexiglas coloré translucide jouant avec la lumière. Alors que le monde est en pause, l’artiste continue à faire voyager son esprit et nous invite à découvrir en images des installations solaires inédites qui pourraient voir le jour prochainement dans nos villes.

 

 

Depuis une semaine, l’artiste designer Pierre Brault fait voguer sa créativité au-delà des murs de notre confinement actuel en postant des photos de ses installations solaires en plexiglas recyclé dans l’espace urbain. Des installations virtuelles mais réalistes qui pourraient voir le jour prochainement dans nos villes.

 

 

 

 

 

Ses œuvres fonctionnent sur le principe du cadran solaire : le message prend vie par réfraction en suivant la trajectoire du soleil.  Pop et colorées, les typographies urbaines monumentales ont pour objectif de garder la ville en éveil à l’heure où le monde est sur pause.

 

 

 

En réponse à l’accélération du rythme de nos sociétés, Pierre Brault nous invite à nous interroger sur nos modes de vie. Son œuvre Slow Life questionne notre rapport au temps et à l’espace. Initié dans les années 1980, le mouvement slow life invite à ralentir notre rythme quotidien pour apprécier les moments simples et le temps de vivre, c’est une véritable philosophie de vie et le terrain de jeu artistique que Pierre Brault développe depuis plusieurs années.

 

L’ART RENOUVELÉ DU PLEXIGLAS

 

Diplômé de l’école supérieure d’arts graphiques Penninghen, l’artiste plasticien Pierre Brault a fait du plexiglas sa matière de prédilection. Il aime s’amuser avec ce matériau en le déstructurant afin de composer des anamorphoses. Superpositions de couleurs et ombres portées sont ses armes créatives. « Pour mon diplôme, j’ai travaillé sur la lumière solaire, avec la création d’un abécédaire modulable en plexiglas translucide, explique le jeune artiste. Puis, cela m’a poussé à poursuivre la réflexion sur la typographie et les anamorphoses ».

Pierre Brault travaille aujourd’hui avec de très grandes marques. Il a notamment réalisé une magnifique enseigne de 4 mètres de long pour la maison Courrèges. Construite à partir de 70 pièces de plexiglas translucide noir et miroir, cette œuvre modulable a été utilisée à de nombreuses occasions par la marque de luxe, sur différents évènements ainsi que dans sa boutique de la rue François Ier à Paris.

 

 

UNE RÉFLEXION GRAPHIQUE ENGAGÉE

 

Récemment, l’artiste a présenté ses derniers travaux sur le thème de l’entomologie, une réflexion graphique sur la richesse du monde des insectes et leur disparition progressive, conséquence directe du réchauffement climatique.

 

 

 

 

 

Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.