Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
Annecy-paysages_paysage_A4

Scénographie urbaine : nouvelle édition pour Annecy Paysages

Annecy Paysages revient pour une deuxième édition. Au programme : un itinéraire en ville et en plein air, ponctué par 32 installations artistiques et paysagères dans les sites emblématiques d’Annecy. À voir et à vivre,  du 6 juillet au 15 sept 2019.

 

 

Pour sa deuxième édition, « Annecy Paysages » propose une trentaine d’installations artistiques et végétales à découvrir dans les lieux emblématiques des paysages patrimoniaux et naturels de la ville de Haute-Savoie.

Dans les trois sites principaux : le centre historique, les Jardins de l’Europe et le parc Charles Bosson, paysagistes, artistes plasticiens et architectes proposent une nouvelle interprétation des espaces paysagers de la ville. Quelle que soit leur nature, les œuvres réactivent le regard du spectateur face au paysage. Chaque pièce révèle une nouvelle dimension du paysage urbain intégrant les questions du développement et de l’équilibre nature/ville.

« Annecy Paysages 2019 », c’est aussi une nouvelle association avec la ville de Lausanne et son festival « Lausanne Jardins ». Les deux festivals se répondent avec des œuvres jumelées ou en miroir dans le cadre d’un projet transfrontalier soutenu par des fonds européens. Et cette année encore, l’ouverture du festival sera l’occasion d’une grande fête populaire le 6 juillet avec « La Grande Balade ».

 

Découvrez un aperçu des réalisations de cette année…

 

 

OUT ELODIE

© Elsa Tomkowiak (FR)

Six sphères gonflables et flottantes de 4,5 mètres de diamètre sont disposées le long de la promenade d’Albigny et ouvrent le regard sur la grande perspective du lac. Saturées de couleur, elles proposent une nouvelle ponctuation d’un des paysages les plus emblématiques de la ville.

 

 

 

COMFORT #18

© Lang / Baumann (CH)

Les artistes plasticiens suisses, Sabina Lang et Daniel Baumann, proposent une œuvre monumentale qui, par ses dimensions, suggère une relecture de l’architecture de la façade de Bonlieu. Le rythme et la forme des huit tubes gonflables blancs en surplomb de la coursive externe, répondent à l’architecture en piliers du bâtiment et la réinterprètent dans une nouvelle légèreté.

 

 

 

IL Y A DES FLEURS PARTOUT

© Mannstein & Vil (DE)

Maria Vill et David Mannstein, artistes et plasticiens berlinois, posent leurs collages figuratifs sur les façades le long du canal du Thiou et les montées du Château. Les 10 images constituent un récit qui a pour protagoniste une enfant et se déroule de façon cinématographique le long de cette balade. Les images produites, en jouant sur les proportions, les dimensions et les ouvertures sont aussi une relecture du paysage architectural de la vieille ville.

 

 

EXTENDED ISLAND

© Javier Riera (ES)

L’île des Cygnes devient le théâtre d’une installation lumineuse hallucinante faite d’ombres et de lumières projetées. Immatérielles, des formes géométriques grand format « tordent et plient le paysage » en des lignes et des surfaces nouvelles. Une œuvre à en perdre ses repères !

 

 

 

 

ÉCHAPPÉE

© Sylvie de Meurville (FR)

Vus du ciel… le lac d’Annecy et son bassin versant. Découpée, ciselée, une forme apparaît dessinant le tracé des veines d’eau du paysage. Comme à l’arrêt au bord de l’eau, la haute sculpture métallique fait face au lac réel.

 

 

 

ORCHIDS

© Andrea Wan (DE)

Andrea Wan réalise une encre sur papier, entre tradition surréaliste et onirisme. Le collage s’étirera aux dimensions de la face de béton de la salle de création du théâtre de Bonlieu.

L’illustratrice Andrea Wan véhicule dans son travail sa croyance que tout être vivant est connecté. Travaillant principalement à l’encre sur papier, son œuvre prend la forme d’un collage géant multicolore, sorte de journal visuel qui retranscrit ses pensées et son expérience.

 

 

LES TEMPS DU PAYSAGE

© Sylvain Duffard (FR)

Le CAUE 74 propose en extérieur une installation photographique de Sylvain Duffard. Une vision sensible et évolutive de notre environnement. L’installation s’insère elle-même dans le paysage urbain d’Annecy.

 

 

 

>>> Retrouvez toute la programmation d’Annecy Paysage 2019 sur le site de l’événement 

>>> Découvrez le teaser de la soirée d’ouverture en scannant le logo de l’événement (via l’application SnapPress)