Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    Avec Apsys, l’art court les rues

    Ses couleurs pétillantes et ses formes abstraites habillent actuellement les vitrines du 2 Rond-Point des Champs-Elysées. L’artiste roumaine Andreaa Robescu est la vedette de la nouvelle campagne de communication de la foncière Apsys, réalisée par Terres Rouges.

    « Apsys s’attache, via tous ses projets, à déployer une expérience émotionnelle et artistique qui fait vibrer la ville ! Le flagship du 2 Rond-Point des Champs-Elysées, avec ses vitrines iconiques, ne pouvait pas manquer à l’appel ! » déclare Eléonore Villanueva, directrice marketing, communication et RSE de la foncière Apsys.

    Depuis 25 ans, Apsys s’attache à créer des lieux de vie à forte valeur ajoutée urbaine et sociale, des lieux qui changent le cours des choses pour les territoires et les communautés qui les accueillent. A l’instar de Manufaktura qui a redynamisé la ville de Lodz, de Beaugrenelle qui a été le moteur de la requalification du quartier du Front de Seine à Paris ou de Steel qui a redessiné le paysage de l’entrée de ville de Saint-Etienne. Aujourd’hui, c’est au 2 Rond-Point des Champs-Elysées qu’elle déploie sa stratégie, un lieu iconique qu’elle met à la disposition des marques désireuses d’investir la plus belle avenue du monde.

    Du beau plutôt qu’un logo

    Dans les vitrines de ce flagship en devenir, point de produits pour l’instant mais une campagne de communication haute en couleurs conçue en partenariat avec l’agence de scénographie du groupe Pigments, Terres Rouges. Donner à voir la surface totale et l’importance des vitrines, susciter l’intérêt, valoriser l’espace, le faire vibrer… telle était la requête créative d’Apsys pour mettre en lumière cet espace. Elle a trouvé en Terres Rouges un partenaire de choix.

    Terres Rouges, c’est en effet la magnifique façade en trompe-l’œil de Dior sur les Champs-Elysées, c’est aussi le projet Renaissance réalisé avec le photographe Sacha Goldberger, c’est aujourd’hui l’habillage tout en miroir de la façade de la future boutique Yves-Saint-Laurent. Comme Apsys, Terres Rouges a fait de la Ville son terrain de jeu artistique. Il était donc impossible que ces deux-là ne se rencontrent pas un jour.

    Ainsi, si vous ne connaissez pas encore le travail d’Andreaa Robescu, Apsys vous donne aujourd’hui l’occasion de le découvrir. Ses couleurs pétillantes et ses formes abstraites habillent les vitrines du 2 Rond-Point des Champs-Elysées. Près de 112m2 d’adhésifs colorés ont été installés par les équipes de Terres Rouges, mettant en lumière les créations tout en couleurs de l’artiste roumaine.

    Avec un regard pop et onirique, Andreaa Robescu, détourne les photographies de mode à coup de marqueurs, d’acrylique et de formes abstraites. « Lorsque j’ai été invitée par Terres Rouges et Apsys à exposer certaines de mes œuvres dans l’une des rues les plus emblématiques du monde, je l’ai immédiatement imaginée comme une galerie d’art, inattendue, en plein air, qui fait ralentir et, espérons-le, sourire », confie l’artiste.

    Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.