Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Le Dico de la Fab

IMPRESSION OFFSET

Procédé d’impression dérivé de la lithographie, l’OFFSET utilise le principe de répulsion réciproque de l’eau et des encres grasses. L’image est reproduite par photogravure sur un cylindre lisse, distinguant des surfaces hydrophiles et des surfaces hydrophobes. Les encres appliquées sur le cylindre ne marquent que les surfaces hydrophobes. Un cylindre intermédiaire en caoutchouc, appelé le blanchet, transfère alors l’image sur le support à imprimer.

L’impression offset est la technique la plus utilisée sur le marché de l’imprimerie, car rentable pour les gros tirages et avec une qualité reconnue. La presse offset bobine (ou presse offset rotative), alimentée par une bobine de papier, possède une vitesse élevée d’impression et des coûts très avantageux. Ce procédé est donc idéal pour les tirages longs.

IMPRESSION NUMÉRIQUE

L’impression numérique est une technique d’impression sans forme imprimante (contrairement à l’offset) utilisant les données informatiques en flux continu directement de l’ordinateur à la machine imprimante.

Impression textile

En impression numérique textile, quatre types d’encres peuvent être utilisées, en fonction des supports à imprimer.

Les encres réactives : pour l’impression des tissus en fibres naturelles (coton, lin, soie, chanvre, jute, etc.). Bonne résistance à la lumière et bonne tenue au lavage.

Les encres acides : pour l’impression des tissus nylon, soie, laine et cuir. Souvent utilisées pour les vêtement de sport, les maillots de bain, la lingerie, les drapeaux, les cravates et les foulards. Couleurs brillantes. Bonne résistance à la lumière et bonne tenue au lavage.

Les encres dispersives (ou sublimables) : pour l’impression des tissus polyester. Moins brillantes que les encres acides et réactives. Grande résistance au lavage.

Les encres pigmentaires : pour une large gamme de tissu coton et mélange coton. Plus les encres contiennent de pigments, plus les couleurs sont vives, mais moins bonne la tenue au lavage. Bonne résistance à la lumière.

Sérigraphie

La sérigraphie (du latin sericum la soie et du grec graphein l’écriture) est une technique d’imprimerie qui utilise des pochoirs (à l’origine, des écrans de soie) interposés entre l’encre et le support.

Sublimation

Technique d’impression sur textiles polyester ou supports base polyester réalisée grâce à un procédé chimique utilisant des encres sensibles à la chaleur. Ces encres base eau se transforment en gaz sous l’effet de la chaleur et teintent la matière. Le tissu conserve ses caractéristiques et l’impression « teintée masse » est très résistante.

Vitrophanie

La VITROPHANIE est une technique de pose d’adhésifs transparents sur l’intérieur des vitrines. Destiné essentiellement à être vu de l’extérieur, l’adhésif transparent se pose à l’intérieur, permettant d’assurer la pérennité et la sécurité du dispositif. La transparence permet d’assurer la luminosité à l’intérieur des locaux commerciaux.

La vitrophanie présente de nombreux intérêts : elle permet la création de vitrines événementielles, elle permet un affichage temporaire lié à une offre ponctuelle, elle offre de l’attractivité (en grand format) aux activités de services n’ayant pas d’éléments à montrer en vitrine, elle permet de conserver la confidentialité des bureaux intérieurs en façade pour des locaux de type agence…

Une large gamme de Vinyles adhésifs se prête à la vitrophanie. On distingue néanmoins les adhésifs monomères (pour application sur vitrine plane), les adhésifs polymères (pour application sur surface courbée) et les adhésifs enlevables (pour un affichage courte durée).