Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
Le groupe français Serge Ferrari rachète la société allemande Verseidag-Indutex.

Serge Ferrari rachète le groupe allemand Verseidag-Indutex

Le groupe français Serge Ferrari, qui compte parmi les leaders mondiaux des matériaux composites souples, vient de réaliser l’acquisition de son homologue allemand Verseidag-Indutex, qui intervient, entre autres, sur les marchés de l’architecture tendue et des structures modulaires, ainsi que sur les toiles pour l’impression numérique grand format.

Toutes photos © Nicolas Robin

 

Serge Ferrari renforce encore son leadership international sur les marchés de l’architecture tendue et des structures modulaires, ainsi que dans le domaine des solutions incombustibles. En effet, le groupe français a annoncé, début octobre, l’acquisition de la société Verseidag-Indutex auprès du groupe allemand Jagenberg AG. L’entreprise de Krefeld (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) intervient également sur les marchés de l’industrie, du biogaz, des toiles pour l’impression numérique grand format, et de la protection solaire pour le bâtiment et l’industrie automobile. Verseidag-Indutex emploie près de 250 collaborateurs, sur quatre sites industriels, et réalise un chiffre d’affaires de 72 millions d’euros.

UNE GRANDE COMPLÉMENTARITÉ

Cette acquisition doit permettre de générer des effets de levier importants, les activités des deux entreprises étant très complémentaires, que ce soit en termes de gammes de produits, de réseaux de vente, de marketing ou de fabrication. « Cette acquisition va renforcer les fondamentaux du groupe. Elle renforce également notre position sur le marché très attractif des solutions innovantes incombustibles et nous permet de compléter notre portefeuille de produits avec, par exemple, de plus grandes largeurs de production ou des techniques d’enduction respectueuses de l’environnement, offrant de beaux potentiels de développement, explique Sébastien Baril, directeur Marketing et Transformation digitale chez Serge Ferrari, qui sera chargé de l’intégration de Verseidag-Indutex. La grande complémentarité des gammes de produits, des expertises métiers et des présences géographiques de nos deux sociétés est une avancée certaine pour le groupe ». Avec l’intégration de Verseidag-Indutex, le nouveau périmètre de Serge Ferrari Group s’établit à 273 millions d’euros.

Journaliste spécialisé dans le domaine des industries graphiques, Florent Zucca est rédacteur en chef du magazine IC LE MAG / Industries Créatives, où il analyse les opérations de personnalisation menées par les marques en matière de retail, de packaging, de décoration et de communication. Diplômé de l’ISCPA Lyon (Institut Supérieur de la Communication, de la Presse et de l’Audiovisuel), il a auparavant travaillé, pendant près de dix ans, dans la presse économique.