Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Hexis et son film Pure Zone® plébiscités par l’hôpital de Bâle

Une étude indépendante financée par l’agence suisse de promotion de l’innovation démontre que le film adhésif anti-microbien Hexis Pure Zone® garantit 98% d’efficacité face aux infections nosocomiales.

 

 

L’entreprise héraultaise Hexis consacre en moyenne 2,5% de son chiffre d’affaires annuel en Recherche et Développement. Illustration de ce travail de fond, la technologie Pure Zone® est apparue sur le marché en 2013, après un développement conjoint avec l’entreprise suisse Sanitized. Le film adhésif Hexis PURZON060B intègrant cette technologie contient des ions d’argent qui sont activés au contact de l’humidité : leur action bloque et inhibe les microbes et les virus, limitant ainsi leur prolifération entre deux protocoles de nettoyage et de désinfection.

Applicable dans tout lieu recevant du public et sur quantité de surfaces (poignées, rampes, téléphones…), le film Hexis Pure Zone® a déjà fait ses preuves. En avril dernier, le fabricant français d’adhésifs dévoilait d’excellents résultats sur l’action de son film de protection. Sur la base de tests menés durant plusieurs mois, les laboratoires VirHealth et Eurofins de Lyon ont en effet certifié que la technologie Pure Zone® est capable d’éliminer 97% de charge virale sur le SARS-CoV-2 – la souche responsable de la COVID-19 – et 99,9% des bactéries sur les souches les plus communes, comme les staphylocoques, la salmonelle ou la listeria.

 

 

UN APPUI AUX DÉSINFECTIONS QUOTIDIENNES

 

Une nouvelle étude a été menée au cours des derniers mois en milieu médical, pour tester le produit en conditions réelles. C’est l’équipe du Professeur Andreas Widmer de l’hôpital universitaire de Bâle (Suisse) qui s’en est chargé, grâce au financement de l’agence gouvernementale Innosuisse. Chaque année, pas moins de 37 000 décès sont imputables aux infections nosocomiales au sein de l’Union Européenne. Le monde de la recherche s’attèle donc à solidifier l’efficacité des mesures d’hygiène et les revêtements anti-microbiens font partie intégrante des solutions envisagées.

Le cadre de l’étude suisse tenait dans l’étude des surfaces les plus fréquemment touchées dans une chambre d’hôpital (table de lit, accoudoirs de chaises, siège des toilettes…). Le film Hexis Pure Zone® a été appliqué sur la moitié de chaque surface, l’autre partie restant dans son état d’origine. Six chambres ont été passées au crible pendant plusieurs mois. Des prélèvements sur les surfaces traitées et non traitées ont été réalisés deux fois par semaine et soumis à analyse. Un total de 403 prélèvements a été administré.

Les résultats de cette étude clinique ont été publiés en août dernier dans la revue scientifique Antimicrobial Resistance and Infection Control. Il en ressort que le film Hexis Pure Zone® réduit le nombre total de germes de 98,4% sur les surfaces analysées. L’équipe du Professeur Andreas Widmer a par ailleurs noté une réduction très significative des agents pathogènes tels que les entérocoques. Enfin, la durabilité du film a été confirmée par une mesure réitérée six mois plus tard.

« Les résultats de l’étude montrent que les surfaces traitées aux anti-microbiens peuvent apporter une contribution précieuse à la prévention de la propagation d’agents pathogènes multirésistants dans les hôpitaux. Même la désinfection quotidienne des surfaces ne peut empêcher la recontamination en quelques heures : les surfaces antimicrobiennes peuvent combler cette lacune », précise le Professeur Andreas Widmer. 

 

Source des visuels : Hexis, Hôpital universitaire de Bâle

Détenteur d’un MBA en Management stratégique (Université Laval, Canada) et d’une Maîtrise de gestion (Paris IX Dauphine), Bertrand Genevi possède dix ans d’expérience marketing dans les médias (L’Express, 20 Minutes) et en agence de communication (Hopscotch).