Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    Avec dix canaux de couleurs configurables, la Kudu de SWISSQPRINT veut libérer la création

    Quelques mois seulement après le lancement de sa quatrième génération de machines, swissQprint innove de nouveau avec l’annonce d’un nouveau modèle : la Kudu. Cette imprimante haut de gamme, disponible en 3,2 x 2 mètres, multiplie les options pour permettre aux imprimeurs de gagner en réactivité, agilité et performances. Côté créativité, elle coche également toutes les cases, avec pas moins de dix canaux de couleurs configurables disponibles.

    Avec une résolution pouvant aller jusqu’à 1350 dpi, la Nyala 4 de swissQprint, lancée il y a seulement quelques mois, redéfinissait déjà l’impression haut de gamme. Dévoilée sur le salon européen Fespa à Berlin début juin, le nouveau modèle Kudu repousse les limites.

    Imprimante haut de gamme, disponible en 3,2 x 2 mètres, la Kudu multiplie en effet les options pour permettre aux imprimeurs de gagner en réactivité, agilité et performances. Côté créativité, elle coche toutes les cases, avec pas moins de dix canaux de couleurs disponibles.

    Une configuration CMJN + 6 couleurs

    Comme sur chaque modèle d’imprimantes swissQprint – Nyala, Impala et Oryx – les canaux d’encre de la Kudu sont configurables librement. La différence se fait sur le nombre de couleurs disponibles. En complément des couleurs CMJN, l’imprimeur équipé d’une Kudu disposera en effet de six autres canaux pouvant être complétés au fil de ses besoins : couleurs light, couleurs fluorescentes, orange, blanc, vernis ou primaire.  « Grâce à ses trois rangées de têtes d’impression et des fonctionnalités axées sur la performance, Kudu imprime jusqu’à 300 mètres carrés par heure » indique le communiqué. La résolution d’impression annoncée est de 1350 dpi.

    Une base solide pour une précision extrême

    De conception suisse, comme les modèles précédents, la Kudu repose sur un châssis massif entièrement repensé qui, associé aux têtes d’impression et aux moteurs linéaires de la machine, permet de garantir un positionnement extrêmement précis des gouttes d’encre.

    La Kudu est également équipée du système d’aspiration Tip Switch subdivisé en 260 canaux (contre 256 pour les autres modèles de la gamme) offrant à l’opérateur un contrôle simple de l’aspiration, d’une simple pression du doigt. Grâce à ce système, l’opérateur maîtrise parfaitement l’adhérence des supports. Il peut également diviser la table en deux, avec une zone avant et une zone arrière. En mode tandem, la table d’impression peut alors être alimentée en supports aussi bien par l’avant que par l’arrière. Pendant que l’impression se fait d’un côté, l’opérateur recharge de l’autre, pour un gain de productivité évident. Pour les travaux traditionnels qui ne nécessitent qu’une impression à l’avant, la zone d’aspiration arrière peut être exclue, si bien qu’il n’y a plus besoin de masquage.

    Une nouvelle version du logiciel d’édition Lory, développé en interne, permet enfin à l’imprimeur de rester agile à toutes les étapes de l’impression, lui permettant notamment d’effectuer de nouveaux réglages sans devoir repasser par le RIP. Le contrôle s’effectue à tout moment.

    Un modèle hybride, avec l’option simple rouleau ou double rouleau

    Médias transparents, bâches, maille, la Kudu imprime pratiquement tous types de matières souples, jusqu’à 180 kg. Grâce à sa solution de séchage LED, elle peut également prendre en charge les supports sensibles à la chaleur.

    Grâce à son option double rouleau, l’imprimante peut également gérer simultanément deux laizes jusqu’à 60 pouces. Une option qui permet de doubler la productivité, que vous deviez produire deux motifs identiques ou différents.