Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Du bio-plastique et du non-tissé chez Max Luxury Packaging

Soucieux de limiter l’impact de ses produits sur l’environnement, Max Luxury Packaging décline une offre conforme aux règlementations européennes et nationales sur les produits plastiques. Côté textile, l’accent est mis sur les matières naturelles et compostables.  À découvrir sur le salon l’Edition Spéciale by LuxePack dont IC Le Mag est partenaire.

 

 

Engagé dans un mode de production plus responsable, Max Luxury Packaging s’est doté d’une direction RSE en 2019 et a obtenu dans la foulée le label LUCIE qui valide ses bonnes pratiques en matière de responsabilité sociétale (norme ISO 26000). Aujourd’hui, le fabricant de packagings secondaires conforte sa stratégie en déclinant une offre conforme aux règlementations européennes et nationales sur les produits plastiques.

 

« La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte stipule le pourcentage minimal de biomasse obligatoire dans les produits biosourcés. Pour 2020, le minimum a été fixé à 50% de biomasse, pour atteindre 65% à horizon 2025. Chez Max Luxury Packaging, nous proposons d’ores et déjà une vaste gamme de produits biosourcés allant de 50% jusqu’à 100% de biomasse ainsi que la possibilité de rajouter du plastique recyclé Pre-Consumer Waste certifié GRS (Global Recycling Standard), afin de proposer un produit modulable et au plus faible impact environnemental possible », explique Alessandro Peluso, responsable RSE et développement durable du fabricant de packaging.

 

Des éco-alternatives pour le secteur de l’e-commerce

 

Pro-actif dans la recherche de matières toujours plus respectueuses de l’environnement, Max Luxury Packaging a développé, pour le secteur de l’e-commerce, des packagings réutilisables de shipping pouch en bio-plastique. Grâce à la présence de deux bandes adhésives, cette solution permet au client final de recevoir son colis et au besoin de renvoyer sa marchandise dans le même sac.

Autre proposition : des solutions en plastique PLA (plastique végétal) compostable. « Nous veillons à ce que la matière première soit issue de cultures industrielles et non alimentaires. Ainsi nous n’affectons pas la production destinée aux hommes. De plus ces produits ne génèrent pas de déchets au sens propre car ils se dégradent naturellement et n’engendrent donc pas de pollution », commente Alessandro Peluso.

 

Des usines partenaires en Europe

 

À chaque fois que cela est possible, le fabricant indique privilégier des cycles de production plus courts en faisant appel à des usines européennes soucieuses, elles-aussi, de maîtriser leur impact sur l’environnement.

Ces usines partenaires sont notamment équipées de panneaux solaires capables de couvrir les besoins énergétiques de leurs machines et utilisent uniquement des encres aqueuses, beaucoup moins polluantes que celles à base de solvants.

 

Du non-tissé compostable pour les packagings souples

 

Expert aussi dans la production de produits textiles, Max Luxury Packaging privilégie depuis de nombreuses années l’utilisation de fibres naturelles pour la fabrication de ses packagings souples comme les totes bags ou les housses de vêtements. Sur l’Edition Spéciale, il viendra présenter son alternative Cellulomax : une matière 100% naturelle, compostable en 50 jours et fabriquée à partir de cellulose. « Ce matériau a été développé et breveté en association avec des ingénieurs textiles. C’est un produit non-tissé doté d’une forte résistance aux déchirures » précise Alessandro Peluso. Pour sublimer de produit, le fabricant utilise des couleurs certifiées GOTS (Global Organic Textile Standard) qui respectent à la fois la santé des utilisateurs et l’environnement.

« Aujourd’hui, nous encourageons nos clients à utiliser des produits fabriqués à partir de fibres textiles plus durables et écologiques qui n’entrainent pas l’appauvrissement des sols et ne nécessitent pas l’utilisation massive de pesticides. Nous leur proposons du chanvre, du bambou ou encore du lin qui absorbent autant de CO2 qu’un hectare de forêt (environ 15kg de CO2/ha) », commente Alessandro Peluso qui n’en oublie pas pour autant l’importance de proposer à ses clients des produits uniques. « Nos clients peuvent personnaliser leur produit en mélangeant les différentes fibres afin d’obtenir un rendu unique. La qualité des matières premières sera alors sublimée grâce aux soins que nous apportons aux finitions », conclut le responsable.

 

 

Composés de bio-plastiques et de plastiques recyclés, les Polybags de Max Luxury Packaging sont conformes aux dernières exigences de la règlementation européenne (©Max Luxury Packging)

 

 

Sur l’Edition Spéciale, Max Luxury Packaging présentera sa solution Cellulomax : une matière 100% naturelle, compostable en 50 jours et fabriquée à partir de cellulose (©Max Luxury Packaging)