Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
©RicciEnrico_Une

L’Italien Ricci Enrico imprime ses cuirs en numérique

En Italie, la société Ricci Enrico fait partie des acteurs importants de l’industrie du luxe. Ses impressions personnalisées sur cuir, réalisée sur une swissQprint Nyala, séduisent aujourd’hui les plus grands noms de la chaussure italienne.

 

Gianluca et Elisa Ricci dirigent aujourd’hui la société Ricci Enrico fondée par leur père au tournant des années 1970. Sous leur impulsion, le modeste atelier familial spécialisé dans le travail du cuir a gagné en ampleur et en efficacité sans perdre pour autant son âme, combinant avec talent le savoir-faire traditionnel aux solutions plus industrielles.

Artisan du cuir, Enrico Ricci s’est fait un nom en mettant son expertise au service des grands noms de la chaussure italienne pour lesquels il concevait de sublimes accessoires. À la fin des années 1990, Gianluca et Elisa Ricci, ses enfants, rejoignent l’entreprise et décident de la transformer en développant l’unité de production. L’évolution du marché exige d’augmenter les capacités de production ? Ils introduisent dans l’atelier des technologies à commande numérique, telles que des machines de coupe et de poinçonnage. L’objectif est de diversifier les articles proposés et de proposer de nouvelles solutions aux clients.

C’est dans ce contexte que la première solution d’impression numérique entre dans l’atelier. Nous sommes en 2013 : les clients du secteur de la mode sont demandeurs. « Nous avons commencé avec une imprimante au format 1600 x 2000 mm, avant d’en ajouter une seconde en 2015 afin de faire face à la hausse des demandes en effets spéciaux, obtenus grâce à l’impression UV », se souvient Gianluca Ricci. « Le processus d’impression était cependant assez complexe : il nécessitait plusieurs étapes et était lent. C’est là que nous avons réalisé que nous devions introduire une nouvelle technologie. »

 

Une impression industrielle du cuir en un seul passage

 

« Après une année de recherche et d’analyse des différentes offres, nous avons découvert la technologie swissQprint. Nous avons trouvé dans le modèle Nyala toutes les caractéristiques que nous souhaitions afin de simplifier et d’accélérer l’impression, tout en optimisant l’aspect graphique de nos produits en cuir », confie le dirigeant.

 

 

 

La swissQprint Nyala est une imprimante UV équipée d’une table de 3200 x 2000 mm et de 18 têtes d’impression. Un système de rouleaux guide le support sur la table puis l’embobine soigneusement sur le côté opposé. Un système de commande règle la force de tension pour garantir constamment une image imprimée impeccable.
L’impression peut se faire en un seul passage, à une vitesse allant jusqu’à 206 mètres carrés/heure. La qualité fine art est assurée par 16 têtes d’impression couleur quadrichromie et 2 têtes pour le blanc ou le vernis, selon une résolution visuelle pouvant atteindre 2160 dpi.

« Parmi les différentes options d’impression proposées, nous avons choisi l’effet multicouche pour imprimer en épaisseur, et grâce à la possibilité d’utiliser un canal de couleur pour le glaçage, tout est réalisable en une seule étape », explique Gianluca Ricci.

 

Des couleurs à fleur de peau

 

Aujourd’hui, la société Ricci Enrico a acquis des compétences spécifiques dans le domaine de l’impression sur cuir, elle est aujourd’hui l’un des rares laboratoires d’impression sur cuir alliant fabrication artisanale et industrielle afin de réaliser des produits semi-finis en cuir haut de gamme. Son département de conception graphique et technique est sans cesse en quête de solutions novatrices : une expérimentation effectuée sur un échantillon de sac pour femme a ainsi recueilli un franc succès auprès des clients.

 

 

 

 

« Nous avons aussi créé des graphismes extrêmement colorés arborant un poisson au centre. L’impression a été réalisée avec des couleurs vives et des nuances progressives, mettant ainsi en évidence l’éclat des teintes et plaçant le poisson au milieu, en relief avec des stries brillantes », poursuit le dirigeant.

 

 

 

 

D’une superficie de 3000 m2, le siège de Ricci Enrico S.r.l. se situe à San Mauro Pascoli, dans la province de Forlì Cesena en Italie, un district connu dans le monde entier pour ses chaussures haute couture signées Sergio Rossi, Pollini, Casadei, etc. La société emploie aujourd’hui 30 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros.

 

Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.