Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    Oxy s’offre une adresse et un nouvel atelier dans le Grand Paris



    Le spécialiste des solutions de marquage et de signalétique Oxy accélère son changement d’échelle. Il vient de boucler sa deuxième acquisition avec la reprise de l’imprimeur numérique Interimages, installé à Clichy.

    Il a signé le jour où il a remporté l’appel d’offre de la Tour Eiffel. Le spécialiste des solutions de marquage et de signalétique Oxy vient de boucler sa deuxième acquisition avec la reprise de l’imprimeur numérique Interimages, installé à Clichy. Cela porte les effectifs d’Oxy à près de 120 collaborateurs et son chiffre d’affaires à 14 millions d’euros.

    « Au-delà de l’objectif de croissance externe qui anime notre projet de développement, nous réalisons, avec cette acquisition, plusieurs avancées stratégiques », commente Sébastien Trautmann, le président d’Oxy.

    En intégrant Interimages (12 personnes, 2 millions d’euros de chiffre d’affaires), l’entreprise conforte son carnet de commandes dans les secteurs de la banque et de l’assurance où Interimages a de solides références et la confiance de clients grands comptes, comme la BNP et LCL.

    Pour la société aubagnaise, c’est aussi l’occasion de s’implanter en région parisienne, avec un atelier de production équipé en tables en plat, outils de découpe et imprimantes roll-to-roll. « Nous avons gagné plusieurs importants marchés de signalétique ces derniers mois – Hôtel de Matignon-Ministères, le Centre Pompidou, les gares SNCF – qui s’ajoutent à des clients tels que la Ville de Paris, Sciences Po Paris ou le musée du Quai Branly-Jacques Chirac. Disposer d’un centre de production et d’une équipe complète en Île-de- France est donc devenu une nécessité. La situation d’Interimages à Clichy, à quelques minutes de la Tour Eiffel, est pour nous idéale », explique Sébastien Trautmann. Et d’indiquer : « Pour remporter l’appel d’offre de la Tour Eiffel, il fallait être capable de livrer une production en six heures. Certains clients de l’univers du luxe apprécient également de recevoir leurs premiers prototypes dans l’après-midi ».  

    « Augmenter nos capacités et consolider notre présence sur ce territoire, c’est aussi nous donner les moyens de relever des challenges signalétiques d’ampleur dans les années qui viennent, avec les Jeux Olympiques 2024 en perspective », poursuit le dirigeant.
    Désormais intégrée à la cinquième promotion de SUD Accélérateur, le programme de risingSUD et Bpifrance dédié aux PME à fort potentiel de croissance, Oxy vise la taille intermédiaire, une place majeure sur son marché et l’internationalisation de son développement.

    « Pour remporter l’appel d’offre de la Tour Eiffel, il fallait être capable de livrer une production en six heures. Certains clients de l’univers du luxe apprécient également de recevoir leurs premiers prototypes dans l’après-midi »

    Sébastien Trautmann, Président d’OXY

    Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.