Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    Le Presse Papier, pour la beauté du geste

    Maison artisanale créée en 2012, Le Presse Papier se spécialise dans les papiers peints de collection et les textiles imprimés. Une équipe de dessinateurs émérites produit dans cet atelier lyonnais de sublimes créations inspirées par le monde végétal, l’Art Déco ou la Grèce antique. Un travail d’orfèvre qui a notamment séduit de grands noms du luxe. 

    Lyon, quartier de la Croix-Rousse. Il n’y a pas si longtemps, des dizaines de studios de dessin et d’illustres ateliers textiles œuvraient ici. Des clients du monde entier, de l’Italie aux États-Unis, s’y pressaient pour acheter des créations originales et en profiter, dans la foulée, pour faire bonne chère dans les bouchons lyonnais. La Croix-Rousse, c’est aujourd’hui le point d’ancrage du Presse Papier, une maison artisanale qui créé, édite et fabrique des papiers peints, ainsi que des collections textiles. En se nichant au plein cœur de ce quartier, l’ambition de Sébastien Barcet, le fondateur de l’entreprise, était claire : faire écho au savoir-faire emblématique et ancestral de la capitale des Gaules.

    RÉACTIVER UNE TRADITION

    Il existe depuis le XVIe siècle une grande tradition du dessin floral à Lyon. Les illustrateurs spécialisés étaient alors nombreux entre Saône et Rhône. Pour créer les motifs de ses collections, Le Presse Papier s’inspire de cet héritage, en revisitant des classiques entièrement à la main, selon des techniques spécifiques à la gouache. Quatre dessinateurs de talent, tous Croix-Roussiens, épaulent Sébastien Barcet pour élaborer les illustrations.

    Nourris par les expériences et les goûts de chacun, les modèles développés par l’équipe ne font pas que résonner la tradition lyonnaise. Histoire de l’art, monde animal, musique des années 1960… les sources d’inspiration sont diverses et le processus de création conduit les dessins parfois bien loin des pentes de la Croix-Rousse. Comme, par exemple, pour le papier peint des « Singes Bleus », qui fait référence à une fresque produite en 1600 avant notre ère dans une cité grecque des Cyclades.

    Chaque modèle est doté d’une histoire singulière et, depuis sa fondation en 2012, Le Presse Papier en a publié pas moins de 250. Un chiffre considérable pour une entreprise qui réalise tout en interne, et qui doit autant au bouillonnement créatif de l’équipe de Sébastien Barcet qu’à l’usage de l’impression numérique.

    UN MODÈLE RENDU POSSIBLE GRÂCE À L’IMPRESSION NUMÉRIQUE

    Le dirigeant le confesse sans détour : sans la technologie numérique, le business modèle de son entreprise ne serait pas viable. L’usage de solutions HP Latex lui offre un luxe, celui de ne pas avoir de stock. Le Presse Papier imprime uniquement à la demande. Cette démarche s’inscrit d’ailleurs dans une logique écoresponsable plus globale, incluant l’usage de papiers recyclables, d’énergie verte et d’encres à base d’eau.   

    « Avec le numérique, on reste fidèle à la création initiale », Sébastien Barcet, Le Presse Papier

    En amont de la production, l’impression numérique permet aussi de réaliser rapidement, et à moindre coût, différents tests avant de lancer une nouvelle collection. Sébastien Barcet, avec son œil de coloriste, souligne également la qualité du rendu. « Le numérique est parfois encore un peu snobé, mais quand on crée un dessin avec 26 couleurs, il serait trop chronophage d’imprimer à la planche par exemple. Sans parler de la finesse de trait. Avec le numérique, on reste fidèle à la création initiale », explique le dirigeant.

    © Le Presse Papier

    DES CRÉATIONS TRÈS DEMANDÉES

    Labellisé « Artisan d’art » en 2020, Le Presse Papier séduit bien au-delà des frontières de la Croix-Rousse, en touchant les particuliers, comme les professionnels. De grandes marques ne s’y sont pas trompées et font appel à l’entreprise pour des projets d’envergure. C’est le cas d’une institution du luxe français, qui a récemment choisi Le Presse Papier pour conceptualiser et fabriquer son offre de papiers peints à l’échelle mondiale.

    La maison lyonnaise attire aussi le regard d’autres acteurs de l’artisanat, en quête de collaborations. Un collection capsule a ainsi été réalisée l’année dernière, dans le cadre de la Paris Design Week, avec Moissonnier, un ébéniste d’art actif depuis 1885. Le Presse Papier a ainsi paré les meubles de la marque de ses créations luxuriantes. Ces échanges réguliers, menés au gré des rencontres et des opportunités, permettent à l’atelier de gagner encore un peu plus en visibilité.

    « Nous réalisons des tests sur de la toile vosgienne et les résultats sont prometteurs », Sébastien Barcet, Le Presse Papier

    Dans ce contexte, quelles sont les prochaines étapes pour un Presse Papier d’ores et déjà en pleine expansion ? « En premier lieu, développer notre offre textile. Nous réalisons des tests sur de la toile vosgienne et les résultats sont prometteurs, donc nous pourrions lancer une collection de tissu au mètre. Des collaborations avec de grandes enseignes vont aussi être dévoilées dans les mois qui viennent et, bien entendu, de nouveaux modèles vont apparaître », précise Sébastien Barcet. De quoi occuper pour quelque temps l’équipe de passionnés du Presse Papier.

    > VOIR LA BOUTIQUE EN LIGNE

    Détenteur d’un MBA en Management stratégique (Université Laval, Canada) et d’une Maîtrise de gestion (Paris IX Dauphine), Bertrand Genevi possède dix ans d’expérience marketing dans les médias (L’Express, 20 Minutes) et en agence de communication (Hopscotch).