Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
FAB_3D_Mimaki

Mimaki investit dans l’impression 3D grand format

Déjà présent sur le marché de l’impression 3D petit format, au travers de ses technologies jet d’encre à résine acrylique et dépôt de filament fondu, le constructeur japonais Mimaki aborde désormais le segment du grand format, avec son imprimante 3DGD-1800.

 

 

Le constructeur japonais Mimaki se dote aujourd’hui d’une technologie d’impression grand format pour étoffer son portefeuille de solutions d’impression en relief.  Déjà présent sur le marché de l’impression 3D petit format, au travers de ses technologies jet d’encre à résine acrylique (modèle 3DUJ-553) et dépôt de filament fondu (modèle 3DFF-222), il aborde désormais le segment du grand format avec son imprimante 3DGD-1800.

 

LA TECHNIQUE DU GEL DISPENSING PRINTING

 

Ce nouveau modèle, capable d’imprimer des objets mesurant jusqu’à 1,8 mètre de haut en 7 heures seulement, est le résultat d’un accord OEM (Original Equipment Manufacturer) avec la société israélienne Massivit.  C’est Massivit qui a mis au point le procédé du Gel Dispensing Printing, qui consiste à extruder un polymère photosensible sous forme de gel qui durcit instantanément sous l’effet d’une lumière UV au fur et à mesure de l’impression.

 

 

©Massivit -C!Print

 

 

SIGNALÉTIQUE ET AFFICHAGE GRAND FORMAT

 

Lorsqu’il arrive sur le marché de l’impression 3D en 2016, le constructeur israélien Massivit fait figure d’OVNI. Sa stratégie est radicalement différente de celle des acteurs historiques du secteur, voire à contre-courant. Son objectif : aider les professionnels de l’impression numérique à faire la différence sur un marché devenu ultra concurrentiel en proposant, grâce à l’impression 3D, de la sculpture grand format. « Massivit est une entreprise à part dans le domaine de l’impression 3D, dans la mesure où elle a été fondée par des spécialistes de l’impression numérique grand format, pour des spécialistes de l’impression numérique grand format. Avec l’idée de leur proposer une solution performante pour les aider à se distinguer sur les marchés de la signalétique et de l’affichage », confirme Isabelle Marelly, la directrice marketing de Massivit.

« Le fait qu’une société comme Mimaki décide d’être un OEM de Massivit 3D démontre, s’il y avait un doute, une reconnaissance de notre technologie et de son potentiel en termes de business », conclut la responsable.