Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
©Examask_Exaprint

Exaprint fabrique des masques en papier personnalisables et recyclables

Engagé dans la lutte contre le Covid-19, l’imprimeur en ligne a développé un masque à usage unique en papier, particulièrement adapté aux besoins de protection en masse. Dans le cadre du déconfinement, 100 000 masques ont été mis à la disposition des collectivités gratuitement.

 

 

Nouvelle initiative dans la lutte contre le Covid-19 avec l’imprimeur en ligne Exaprint qui a développé un ExaMask, comprendre un masque conçu à partir de la ressource de son atelier : le papier. Le modèle, 100% recyclable, a été dessiné et façonné au sein d’Exaprint Factory (34).

Certifié PEFC, l’ExaMask constitue une première barrière aux projections d’air (éternuement, toux…) et limite les contacts entre les mains et le visage. Sa simplicité de montage ainsi que son faible encombrement à plat font de ce produit une solution de protection facile à mettre en place à grande échelle et avec un faible impact économique et environnemental. Son port, limité à une demi-journée, soit 4h environ, permet de protéger la zone du nez et de la bouche en s’ajustant aux différentes morphologies grâce à un système d’encoches et de plis. Disponible en blanc ou personnalisable, à l’image des produits du catalogue Exaprint, le masque adapté à l’adulte comme à l’enfant est également proposé dans différents motifs, du plus sobre au plus décalé pour permettre à chacun de se protéger en conservant style et personnalité.

 

UN DON DE 100 000 EXAMASKS

 

Pour répondre aux besoins de protection liés au déconfinement, Exaprint a décidé de mettre à disposition gratuitement 100 000 Examasks pour les collectivités intéressées. Pour en profiter, il suffit d’en faire la demande auprès de l’imprimeur. Placés à la disposition des usagers des réseaux de transports en commun (distribution lors de la montée, présentoirs distributeur) ou à l’entrée des commerces, l’Examask s’envisage aussi dans l’enceinte des établissements universitaires, lycées et collèges.  » L’ExaMask n’est pas prévu pour un usage professionnel ou médical » , tient à préciser Cédric d’Haussy, directeur des opérations d’Exaprint Factory.

Constitué de papier, l’ExaMask  est entièrement recyclable.

 

 

 

 

 

Lire aussi :

EXAPRINT annonce un investissement de 15 millions d’euros