Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    Électronique Imprimée : ISRA franchit le cap

    Dans le cadre de son plan « Innovation », ISRA entend passer de la phase de prototypage à la phase de production en série d’ici trois ans. Parmi ses marchés cibles : le packaging.

    Cartes de fidélité, cartes cadeau, badges d’accès, cartes d’abonnement, cartes « cashless »… ISRA déploie son expertise dans le domaine de la conception et de la fabrication de cartes et de supports personnalisés depuis près de 50 ans. Impression, personnalisation, intégration de puces, programmation, routage : l’entreprise française, dont le siège se situe à quelques kilomètres de Romans-sur-Isère (26), maîtrise en interne toutes les étapes du process. Elle entame cette année une nouvelle transformation industrielle pour anticiper de grands bouleversements tels que la dématérialisation et la nécessité de mieux prendre en compte le développement durable, en supprimant notamment le plastique.

    La dématérialisation de la carte de fidélité est une réalité à laquelle ISRA s’est préparé depuis plusieurs années en développant des produits connectés à plus forte valeur ajoutée

    Depuis 50 ans, l’entreprise a su développer une grande capacité d’adaptation en faisant évoluer son activité de l’imprimerie vers la fabrication de cartes à puces et d’objets communicants, tout en prenant en compte la dimension environnementale. Sa carte en papier Isbio en est un des meilleurs exemples : moins cher qu’une carte PVC, elle ne contient que du papier, est biodégradable, solide et intelligente, et fabriquée, en France, dans la Papeterie de Mandeure (25). Dans sa gamme, ISRA propose aussi une carte RFID en papier qui peut servir pour le secteur de l’événementiel ou les stations de ski par exemple.

    Électronique imprimée : un développement logique et naturel

    L’entreprise a également renforcé son service R&D : il travaille aujourd’hui à l’innovation sur les activités « Carte », mais aussi sur des pistes de diversification telle que l’Électronique Imprimée. Appuyé par France Relance, son plan d’innovation vise à renforcer son outil industriel en ce sens et développer de nouveaux débouchés.

    « ISRA dispose d’un savoir-faire historique dans le domaine de l’impression et de la RFID. Avec le remplacement du plastique par le papier, l’Électronique Imprimée s’est imposée comme un développement logique et naturel », commente Jean-Pierre Chauvin, son directeur général.

    La technologie dite de l’Électronique Imprimée consiste à imprimer des circuits à l’aide d’encres conductrices et à intégrer des composants électroniques. Cela permet, par exemple, d’introduire facilement des dispositifs électroniques, tels que des capteurs, dans des emballages, et de les rendre intelligents.  Dans son plan Innovation, ISRA entend passer de la phase de prototypage à la phase de production en série d’ici trois ans. La diversification passe aussi par des investissements dans des entreprises innovante telles que Dracula Technologies qui développe des dispositifs photovoltaïques destinés à alimenter les objets connectés.

    En 2020, MGI Digital Technology et ISRA Cards ont investi financièrement et
    matériellement dans la start-up Dracula Technologies pour l’accompagner dans la phase de pré-industrialisation
    de sa technologie LAYER destinée à alimenter en énergie les objets connectés grâce au
    photovoltaïque organique.

    Une plateforme d’impression 4.0 

    L’acquisition d’une plateforme d’impression 4.0, l’AlphaJet de MGI, est la première application concrète du plan qui a pris effet mi-avril avec l’installation technique du dispositif. À cette occasion, l’ensemble du site a été restructuré et une salle de 400 m2 a été aménagée pour accueillir les différents modules de l’AlphaJet.

     « Nous avons très régulièrement modernisé notre site, notamment il y a quelques années avec la création d’un atelier supplémentaire dédié à la personnalisation de nos cartes. Les nouveaux aménagements pour accueillir l’Alphajet vont nous permettre de proposer à nos clients des produits toujours plus beaux avec un processus de production optimisé favorisant la compétitivité sans renoncer à notre exigence de qualité », indique Christophe Jouinot, le président d’ISRA.

    Un financement ambitieux qui s’appuie en partie sur le Plan de Relance

    L’ensemble du plan représente un investissement de 4,5 millions d’euros financé très majoritairement par les fonds propres de l’entreprise et ses partenaires financiers habituels. Pour compléter le financement, ISRA a été retenue par la BPI pour bénéficier du Plan de Relance au titre de son projet en faveur de l’Électronique Imprimée.

    Cette somme sera investie sur 3 ans en partie dans la restructuration de l’usine et l’acquisition de machines et en partie dans des recrutements et des investissements en R&D. ISRA met un point d’honneur à produire en France et bénéficie à ce titre du label French Fab.

    Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.