Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    CONTINUUM, bouillon de culture sérigraphique

    Papier, métal, plexiglas, carrelage : aucun support d’impression ne résiste à Continuum. Il faut dire que le duo à la tête de cet atelier strasbourgeois, constitué de la designer graphique Sarah Lang et du sérigraphe Fathi Khémissi, cumule les vertus, entre sens appuyé du détail, créativité débordante et goût pour l’ultra-personnalisation. Une application méthodique qui séduit tous azimuts, des restaurants au monde de l’édition en passant par la scène artistique.

    C’est l’histoire d’une passion, presque inexplicable, de l’ordre de l’affinité naturelle. Voilà comment Sarah Lang appréhende son rapport à l’impression sérigraphique. Mordue depuis ses années de formation au design graphique, elle fonde un atelier de graphisme et de sérigraphie en sortant de l’école des Beaux-Arts de Mulhouse, et développe peu à peu son activité, en toute indépendance. Quelques années plus tard, alors qu’elle se concentre plus spécifiquement sur des projets de design graphique, Sarah Lang croisera la route de Fathi Khémissi, au détour d’une déambulation dans Strasbourg. La trajectoire de l’artisan d’art sérigraphe, moins orthodoxe, n’en est pas moins remarquable. Entre ses années de jeunesse dans les rangs des Compagnons du Devoir en tant que couvreur-zingueur, une passion historique pour le dessin et la peinture, et un apprentissage de la sérigraphie à plus de 40 ans auprès d’un artisan, Fathi Khémissi est, avant toute chose et comme son associée, un grand passionné de la technique d’impression sérigraphique. 

    © Benoit Linder

    DUO COMPLÉMENTAIRE

    Dès les prémices de leur collaboration au sein de Continuum, en 2012, les deux professionnels perçoivent une complémentarité évidente en termes d’approche de travail, d’expérience et de réseau professionnel. Sarah Lang se charge de la création et de la direction artistique, ainsi que de la régie des projets. Tandis que Fathi Khémissi procède à l’étude, à la chromie, au traitement d’image et à l’impression par sérigraphie.

    Leurs expériences respectives leur confèrent une maîtrise technique, à même de leur donner toute latitude pour mener à bien les projets d’impression les plus complexes. Qu’il s’agisse d’une matière, d’un décor, d’un meuble ou d’un objet, dans le cadre d’un projet architectural, de décor intérieur ou d’édition, l’atelier s’intègre dès la phase de conception, et jusqu’à la réalisation finale.

    Continuum exerce ses talents sérigraphiques dans divers secteurs d’activité, du monde de la culture à la restauration, des professionnels aux particuliers, et ce dans toute la France. « Le profil de nos clients est très hétéroclite, précise Sarah Lang. Le point commun entre tous les projets que nous menons tient dans la nécessité d’imprimer en sérigraphie. Cela se justifie notamment par les supports d’impression utilisés, par un impératif de parfaite restitution des couleurs ou par une exigence de longue tenue dans le temps ».

    © Christophe de Barry

    TEMPS LONG

    Les deux associés mettent un point d’honneur à travailler sur un temps long avec leurs commanditaires. L’idée est à l’ultra-personnalisation et dans ce cadre, la dimension conseil de Continuum prend toute son importance. « On travaille uniquement à la commande, comme une agence de communication, mais avec un statut d’artisan. Cela nous permet de réaliser un accompagnement sur-mesure, en prenant le temps d’échanger et de co-construire chaque projet avec nos clients », avance Sarah Lang.

    Une méthode et un souci du détail qui s’illustrent par exemple dans le choix clinique des supports d’impression, qui saura concrétiser et valoriser au mieux l’ambition des clients. Mais aussi celle de la designer graphique et du sérigraphe, qui, animés par un travail passion, souhaitent naturellement retirer une forme de satisfaction de leurs productions. Avec un credo : faire moins, mais faire mieux.

    « Le temps est notre allié pour tester, éprouver ou améliorer un axe de travail. La technique d’impression sérigraphique l’exige de toute façon, car toutes les opérations sont manuelles et de nombreuses étapes de préparation sont nécessaires. Et en amont, le design graphique demande aussi des recherches et des échanges, pour trouver la bonne traduction ». Une application qui permet aux projets menés, in fine, de gagner en substance et en personnalité.

    © Icinori

    LE CARRELAGE COMME UNE ÉVIDENCE

    Si Continuum a lancé son activité en imprimant sur papier, la structure a rapidement ouvert le champ des possibles à bien d’autres matériaux (textile, bois, métal, verre, plexiglas, etc.), projets après projets, pour répondre à la variété des demandes du marché. Jusqu’à se voir proposer un projet d’impression sur carrelage, en 2014. Une véritable révélation, pour Sarah Lang comme pour Fathi Khémissi.

    « Considérant la variété des applications possibles en sérigraphie, la plupart des ateliers se concentrent sur un domaine en particulier, expose le sérigraphe. L’impression sur carrelage nous est tombée dessus un peu par hasard et elle nous a séduit dès les premiers essais. Nous en avons donc fait un axe de développement important pour Continuum. D’autant plus que cela représente un savoir-faire largement délocalisé vers le Portugal ou l’Espagne, même s’il reste encore quelques manufactures industrielles en France. »

    Au-delà de la rareté de l’expertise, Sarah Lang défend l’appréhension singulière de Continuum sur le sujet : « Notre prestation constitue un décor réalisé sur-mesure, qui s’inscrit dans un lieu conçu par un architecte d’intérieur ou un designer. » Depuis 8 ans, l’atelier n’en finit pas d’expérimenter sur le sujet, pour affiner son approche technique sur le carrelage, amorcée et facilitée par diverses expériences dans l’impression sur vaisselle en porcelaine.

    Apprendre au quotidien constitue un moteur vital pour Continuum. Le duo n’hésite pas à se jeter dans l’inconnu, à tester et à se confronter à de nouvelles façons de produire. « Nous sommes en évolution constante, souligne Sarah Lang. L’expérience engrangée sur chaque projet nous nourrit, et à chaque acquisition d’une nouvelle compétence, nous nous projetons sur les possibilités qu’elle nous offre pour la suite de notre activité. »

    © Patrick Lambin

    COLLABORATIONS ARTISTIQUES

    Au fil des projets d’impression sur carrelage, entre Strasbourg, Lyon et Paris, Continuum s’est construit une jolie réputation d’expert sur le marché. L’entreprise s’est ainsi vue distinguée pour la qualité de son travail. En septembre dernier, l’atelier strasbourgeois a obtenu le prix Icona d’Or 2022 du marquage et décor en sérigraphie, dans le cadre de son projet mené pour la brasserie lyonnaise Bouillon Baratte.

    Membre de la FESPA depuis 2019, Continuum avait représenté l’organisation à l’évènement Global Print de Berlin en mai 2022, avec la pièce « Apprendre à marcher sur l’eau ». Une création imprimée via la sérigraphie d’un pigment blanc, imprimé en direct sur des carreaux en grès cérame bleu cobalt, et réalisée pour l’occasion sur la base d’un dessin original de l’artiste Christophe Meyer.

    Cette collaboration avec la scène artistique ne constitue pas une première. Continuum, qui dédie une partie de son atelier à la programmation d’expositions, collabore régulièrement avec des plasticiens, des photographes ou des scénographes. « Nous ouvrons grand nos portes pour des résidences d’artistes, en mettant à disposition notre matériel et notre expertise », explique Fathi Khémissi. Pour expérimenter, encore et toujours.

    Source du visuel principal : Jésus S. Baptista

    Détenteur d’un MBA en Management stratégique (Université Laval, Canada) et d’une Maîtrise de gestion (Paris IX Dauphine), Bertrand Genevi possède dix ans d’expérience marketing dans les médias (L’Express, 20 Minutes) et en agence de communication (Hopscotch).