Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Étiquettes biosourcées : AZUR ADHÉSIFS transforme l’essai

 

La marque de soin Skin&Out a choisi les étiquettes biosourcées d’Azur Adhésifs pour habiller ses packagings. Une solution respectueuse de l’environnement à base de canne à sucre, de chanvre et de lin.

 

En 2019, le spécialiste de l’étiquette adhésive sur-mesure, Azur Adhésifs, dévoilait deux innovations en phase avec les attentes environnementales de ses clients : un support adhésif à base d’éthanol de canne à sucre et un autre à base de bois de bouleau. Son objectif : développer une offre éco-conçue à base de matériaux bio-sourcés.

Une offre dans l’air du temps qui a séduit la jeune marque de cosmétique Skin & Out, nouvelle marque de cosmétique naturelle destinée à soigner l’acné adulte à base de soins pour la peau.

 

Toute la gamme de la marque est aujourd’hui habillée par l’adhésif bio-sourcé proposé par Azur Adhésifs. Vertueuse, cette solution est composée à 95% de canne à sucre et à 5% d’un mélange de chanvre et de lin. Un choix de matière durable qui permet de réduire la consommation de ressources fossiles. « Nous possédons aujourd’hui plusieurs alternatives de ce type allant de la plus originale à base de fibres d’herbes à la plus classique en matériaux recyclés », précise-t-on chez Azur Adhésifs.

 

 

Composition du frontal Cane Fiber développé par Avery Dennison

 

 

Azur Adhésifs poursuit aujourd’hui son développement en ayant à cœur de mettre en place des actions d’amélioration continue pour réduire son impact sur l’environnement. L’entreprise grenobloise est certifiée ISO 14001 depuis 2007 et labellisée Imprim’Vert depuis octobre 2011. L’acquisition d’une fontaine de lavage biologique, une meilleure gestion de son énergie, ainsi que l’utilisation d’une presse numérique, qui évite la création de clichés et donc le nettoyage entre les impressions, font partie des actions récemment mises en place par l’entreprise.

 

 

Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.