Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
©Chloé_Saint-Honoré_250920_18

Vitrine à la Une : l’exemple de Chloé

 

Pour accompagner le lancement de sa collection Automne-Hiver 2020, la marque de prêt-à-porter de luxe a décidé de recréer l’ambiance de son défilé dans les vitrines et sur la façade de sa boutique phare de la rue Saint Honoré. Zoom.

 

 

Un défilé d’artistes autant qu’un défilé de mode. Dans les vitrines de sa boutique de la rue Saint Honoré, Chloé rend hommage aux femmes qui ont accompagné le lancement de sa nouvelle collection Automne-Hiver 2020.

 

 

Chloé, collection Automne-hiver 2020-21 à la PFW, le 27 février 2020 (IK ALDAMA)

 

 

« Chez Chloé, nous repensons constamment à la façon dont nous mettons en scène nos vitrines. La collection Automne-Hiver 2020 conçue par Natacha Ramsay-Levi est désormais dans nos boutiques, les vitrines s’inspirent du défilé de mode ».

 

Organisé en février dernier dans l’enceinte de la Fondation Cartier, le défilé Automne-Hiver de la marque déclinait une scénographie inspirée, où l’art et la mode dialoguaient à merveille : les mannequins déambulaient entre les sculptures hybrides de la Française Marion Verboom, tandis que la voix de Marianne Faithfull lisant des poèmes romantiques résonnait sur la bande son. Une troisième invitée était également là, via ses créations : l’artiste d’origine hongroise aujourd’hui installée à New York, Rita Ackermann, dont un certain nombre de peintures, inspirées de la pop culture, ont été reprises en imprimés sur des chemises, des châles ou encore des robes de la collection conçue par Natacha Ramsay-Levi.

 

UN FIL CONDUCTEUR

 

Autant de références qui se retrouvent mises en scène aujourd’hui dans les vitrines de la marque de prêt-à-porter de luxe. Un dessin de Rita Ackermann y apparaît imprimé sur un mur de plâtre incurvé, donnant une belle coloration aux vitrines, tandis que des œuvres d’art plus minérales, inspirées de l’univers de Marion Verboom, complètent l’ensemble.

 

UN TROMPE-L’ŒIL CHIC ET MODERNE

 

À l’extérieur, le leitmotiv de la collection, titre d’un collage réalisé par Rita Ackermann en 1995, court en lettres rouges sur la façade. Une scénographie à la fois chic et moderne que l’on doit à l’atelier Athem qui a fait le choix d’utiliser ici un adhésif rétroéclairé imprimé en trompe-l’œil qui donne l’illusion de vraies lettres Leds.  « If You Listen Carefully… I’ll Show You How To Dance »…  peut-on ainsi lire en lettres de lumière. Waouh !

 

 

 

(*) En français : « Si tu écoutes attentivement, je te montrerai comment danser »

 

 

Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.