Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
©Saguez-Partners-header

Saguez&Partners affiche les gestes barrières avec poésie

Ce n’est pas parce qu’il est interdit de se serrer la main ou de s’embrasser qu’on ne peut pas encore faire preuve d’un peu de sensibilité. Preuve en est la belle série d’affiches imaginées par la graphiste et illustratrice Marine Belkebir pour l’agence Saguez&Partners, qui nous rappelle, avec talent, les gestes barrières à respecter.

 

Des affiches pour célébrer la fin du confinement et nous rappeler, avec humour et poésie que « rien ne vaut la vie » et que pour y revenir, il ne faut pas oublier les gestes barrières : tel est le cadeau que l’agence Saguez&Partners a décidé de faire aux commerçants de Saint-Ouen-sur-Seine, la ville où elle a installé sa nouvelle Manufacture Design. À l’initiative de ce beau projet, on retrouve Olivier Saguez, qui, bercé par les paroles de la chanson d’Alain Souchon, « Rien en vaut la vie », a fait appel au talent de la talentueuse illustratrice Marine Belkebir pour traduire en images ses mots.

 

 

« Car il en faudra de l’humour pour essayer de revivre masqué, de se re-parler, de se sourire, de rire… à défaut de s’embrasser ou de se serrer une franche poignée de main. On espère que les râleurs, les oiseaux de mauvais augure, les pessimistes de la vie en somme, s’éloigneront pour nous laisser retrouver le plaisir de vivre ensemble ! »

 

Olivier Saguez

 

 

 

 

Distribuées gracieusement dès le 11 mai chez les commerçants de Saint-Ouen-sur-Seine, les affiches sont aussi accessibles en téléchargement gratuit sur le site de l’agence. (Merci !)

Une opération qui n’est pas sans rappeler l’esprit des affiches #inspiretaville, que l’agence avait créées en 2018 pour que les Audoniens regardent autrement leur ville en grands travaux.