Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
Budweiser Tagwords

Print & Publishing Lions : un Grand Prix pour Budweiser

Dans cette catégorie, 1440 cas ont été déposés cette année, contre 3276 en 2017. Une moindre quantité donc, mais qui n’a pas altéré la qualité des projets présentés. À l’image de la campagne « Tagwords » de Budweiser, qui a reçu le Grand Prix.   

 

Les liens entre Budweiser, la pop culture et la musique sont historiques. Au fil des ans, la marque d’AB InBev a en effet été largement associée à des moments cultes de la scène musicale, et très souvent photographiée en compagnie de stars comme les Stones, les Beatles, Jimmy Hendrix, les Sex Pistols, etc. Pour la marque, c’était un axe de communication tout trouvé… sauf que toutes ces images n’étaient pas libres de droit. D’où l’idée de l’agence brésilienne Africa, qui faute de pouvoir utiliser les dits clichés, a pris le parti pris de nous indiquer où les trouver… Ainsi est née la campagne « drive-to-Google images » de Budweiser. Une campagne imprimée donc avec des affiches, des banners et des sous-bocks où étaient écrits quatre mots clés (« 1967 Monterrey Audience Budweiser », « 1977 Backstage Guitarist Budweiser », « 1980 Detroit Radio Budweiser » ou encore « 1987 California Hip-Hop Budweiser »), le tout signé par un « Search it » qui renvoyait à Google Images. Laisser Google parler pour soin, pour revisiter son image, il fallait oser. Diffusée à proximité de salles de concert, dans des bars et sur le web, cette campagne a généré 5 milliards de recherches !

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journaliste), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.