Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Pierre Brault fait vibrer Rock en Seine avec une anamorphose

Choisi parmi 1300 candidatures, le plasticien français Pierre Brault a été retenu par le festival Rock en Seine pour la réalisation de l’identité de son édition 2018. Un projet conçu en collaboration avec l’agence Babel.

 

Installation « ROCK EN SEINE »  : création d’une typographie solaire unique en plexiglas / Format : 120 x 120 cm

 

Pierre Brault est le plasticien français qui monte. Tout juste diplômé de l’école supérieure des arts graphiques de Penninghen, il a déjà travaillé pour Courrèges. On l’a également croisé sur les plateaux de Canal +. On le retrouve aujourd’hui avec les équipes de Rock en Seine pour réaliser le nouveau design de l’édition 2018 du festival. Son talent : créer des enseignes personnalisées sous la forme d’anamorphoses, grâce à des structures en plexiglas coloré translucide. Diplômé, le jeune artiste a l’art de décomposer un logo en formes géométriques afin de réaliser ses installations. Il découpe ses modules puis les assemble sur des tiges à des niveaux différents, afin de créer une anamorphose, la typographie n’étant alors lisible que dans un axe prédestiné. Pour Rock en Seine, il a imaginé une composition fraîche et acidulée.

 

Premier teaser vidéo de 20 secondes / Conception et réalisation : Pierre Brault et l’agence Babel  / Motion designer : Guillaume Robert-Famy / Musique : Justice

 

 

LIRE AUSSI :
Rencontre avec Pierre Brault, plasticien-enseigniste

 

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journaliste), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.