Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
    Philippe Starck sols imprimés

    Quand Philippe Starck pose son regard sur le sol… il l’imprime !

    Il a toujours dit qu’il avait « horreur de la moquette ». Mais Pour Forbo Floors Systems, il a fait une exception. Philippe Starck signe pour cette rentrée une nouvelle collection de sols textile personnalisés destinée aux prescripteurs. Une collection 100% imprimée.

     

    « Flotex by Starck », la nouvelle collection de sols personnalisés du groupe Forbo Flooring Systems est accessible aux prescripteurs depuis le mois de septembre. Annoncée en juin, la collaboration entre l’acteur international du revêtement de sol souple et le célèbre designer est un événement pour le secteur. Le maître qui disait « avoir horreur de la moquette » a en effet changé d’avis au regard des nouvelles technologies d’impression numérique et des qualité technologiques des sols proposés par Forbo.

     

     

    L’impression digitale haute définition

     

    Grâce à l’utilisation combinée de l’impression digitale et de la densité des fibres des revêtements de sols floqués Flotex, cette collection propose des systèmes de motifs inédits. En jouant sur les échelles et les transitions, elle défie habitudes et traditions en créant un nouveau langage, une nouvelle perception de l’espace et du revêtement de sol.

     

    De nombreuses combinaisons de design

     

    Trois collections, « Vortex », « Artist » et « Twilight », sont proposées dans le cadre de cette première collaboration. Chaque système de motif s’étend sur une largeur de dix mètres. Il inclut un motif central de deux mètres de large, qui se poursuit de chaque côté avec ce même motif, fondu dans un effet de dégradé, lequel se prolonge ensuite par un motif faux-uni, dans la même tonalité coloristique.

     

     

    Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.