Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
BETC_Peugeot_Une

Peugeot recycle le bruit des villes pour recharger ses véhicules électriques

Peugeot, avec son agence BETC, vient d’expérimenter le premier panneau publicitaire capable de charger des véhicules électriques grâce à la pollution sonore des villes. Composé de capteurs acoustiques aux propriétés piézoélectriques, le dispositif absorbe les vibrations émises par les ondes sonores de la ville.

 

 

Pour réussir son entrée sur le marché de l’électrique, Peugeot a choisi de mettre en lumière les vertus d’une technologie prometteuse : la piézoélectricité, qui permet de générer un courant électrique sous l’effet d’une contrainte. Sa solution : un panneau publicitaire composé de milliers de capteurs acoustiques aux propriétés piézoélectriques capables de recharger un véhicule électrique en absorbant les vibrations émises par les ondes sonores de la ville.

 

Une première expérience pour continuer à avancer

 

« II est essentiel pour la marque de contribuer à construire le monde de demain, et ce en explorant de nouveaux terrains d’innovation au service de l’électrification de notre gamme. Bien entendu, nous ne pouvons pas recharger l’intégralité du véhicule, nous avons encore besoin du réseau urbain, mais il s’agit d’une technologie prometteuse qui n’en est qu’à ses débuts », résume Thierry Lonziano, directeur marketing et communication de Peugeot.

Visible Porte Maillot, à Paris, du 23 au 30 octobre derniers, l’opération a été réalisée en partenariat avec le réseau d’affichage Clear Channel, avec le nouveau modèle 100% électrique du constructeur, la PEUGEOT e-208.

 

 

 

VIDÉO : Recycle the Noise, Silence the City

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journalistes), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.