Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

[user-meta-login]

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
NIKE utilise la réalité augmentée pour personnaliser nos sneakers

Des Nike personnalisables en réalité augmentée…

La start-up française SmartPixels, spécialiste de la réalité augmentée pour le secteur du retail, vient de créer un dispositif inédit pour le magasin Nike des Champs-Elysées, permettant de personnaliser des sneakers en réalité augmentée.

 

Deux bornes de mapping installées dans le magasin offrent aux clients la possibilité de projeter textures et couleurs sur une chaussure blanche de leur choix, afin d’imaginer facilement la personnalisation de leur produit et de visualiser concrètement et en temps réel ce que sera le résultat. Grâce à la combinaison d’un projecteur, d’une caméra, de puces RFID et d’algorithmes, SmartPixels peut adapter ses mapping à n’importe quel type de sneakers, mais également sur d’autres produits.

 

La marque Américaine rêve déjà de passer à l’étape suivante : imprimer en 3d les paires de ses clients devant eux.

 

La marque américaine veut garder une longueur d’avance. Elle vient de s’associer à la startup française SmartPixels pour proposer à ses clients de personnaliser leurs sneakers en réalité augmentée (AR), via son service NikeiD.
Créée au début des années 2000, le concept NikeiD permet de choisir les matières et les couleurs de ses sneakers, et même de les signer. Avec l’arrivée de l’AR, il franchit une nouvelle étape, plus immersive

 

Une immersion high-tech

 

Nike, qui compte toujours sur l’innovation pour se distinguer, teste actuellement ce nouveau concept dans sa boutique des Champs-Elysées à Paris. Là, sur de nouvelles bornes, le client peut personnaliser sa paire d’AirMax et voir directement le résultat sous ses yeux. Il a à sa disposition un tableau de bord spécifique et une tablette qui lui permet de projeter sur sa sneaker, via une solution de mapping, ses différents choix de personnalisation. La borne peut appliquer différentes textures et couleurs à la surface de la chaussure. D’un point de vue technique, c’est la chaussure qui sert d’écran à un vidéo projecteur qui la surplombe.

 

Le rêve de l’individualisation

 

Au terme de l’expérience, Nike et SmartPixels espèrent rendre concret ce vieux rêve porté par NikeiD : une paire de sneaker par client et une relation de fait plus intense entre l’objet et le consommateur. Entre la marque et ses fans.

 

 

Journaliste spécialisé dans le domaine des industries graphiques, Florent Zucca est rédacteur en chef du magazine IC LE MAG / Industries Créatives, où il analyse les opérations de personnalisation menées par les marques en matière de retail, de packaging, de décoration et de communication. Diplômé de l’ISCPA Lyon (Institut Supérieur de la Communication, de la Presse et de l’Audiovisuel), il a auparavant travaillé, pendant près de dix ans, dans la presse économique.