Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Monoprix digitalise ses vitrines

Depuis la fin du mois de juin, JCDecaux installe des écrans digitaux dans une centaine de points de vente sélectionnés par l’enseigne. L’objectif : y diffuser des campagnes contextualisées grâce à l’exploitation des données transactionnelles des magasins, optimisées par les outils de data-planning de l’afficheur.

 

Monoprix a choisi JCDecaux pour déployer ses premières vitrines digitales. Depuis la fin du mois de juin, il décline cette nouvelle offre dans 100 magasins Monoprix et Monop’, à Paris et dans la région parisienne. D’un format de 85’’ full HD, les écrans sont installés à proximité de l’entrée principale des magasins pour bénéficier d’une meilleure visibilité.  Ce nouveau média est dédié pour 60 % à la communication des annonceurs et pour 40 % à celle de l’enseigne.

Pour réaliser ses campagnes, Monoprix partage pour la première fois ses données transactionnelles, dans le strict respect du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), ce qui doit permettre à JCDecaux de concevoir des communications optimisées.

La construction de ces campagnes s’appuie sur les suites technologiques SmartBrics et Smart Content de JCDecaux. Présentés en 2017 sur le salon Vivatechnologies, ces deux outils ont été conçus pour permettre à l’afficheur de construire des campagnes digitales sur mesure et de les diffuser « au bon moment, au bon endroit et pour toucher la bonne cible ». En quelques clics seulement, les SmartBrics sont capables de formuler et d’optimiser des scénarios de campagnes en fonction des briefings des annonceurs croisés avec des datas. Le système repose sur une série d’algorithmes qui exploitent les datas d’audiences liées à chaque emplacement publicitaire. La Smart Content est quant à elle une plateforme de contextualisation publicitaire qui exploite les nouvelles possibilités offertes par la data contextuelle. Météo, réseaux sociaux, trafic routier… peuvent désormais être utilisés pour créer une publicité dynamique, adaptée au contexte.

 

 

SUR LE MÊME SUJET :
McDonald’s : du Big Mac au big data
Audi utilise la data pour promouvoir ses technologies

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journaliste), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.