Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

La Française des Jeux parie sur la signalétique décorative

C’est dans le cadre d’un appel d’offres créatif que la Française des Jeux a fait appel à l’imprimeur ATC Groupe, afin de concevoir la signalétique intérieure de son nouveau siège, à Boulogne-Billancourt. Pour ce projet, l’entreprise a offert une carte blanche au groupe lyonnais, qui s’est appuyé sur l’identité forte de la FDJ et un concept d’aménagement intérieur axé sur la vie du collaborateur au sein du bâtiment.

 

Avec ses huit étages de bureaux et ses quatre niveaux de parking, soit 25 000 m2, l’édifice se construit sur une forme triangulaire à la circulation ininterrompue. Le challenge a donc été de concevoir une signalétique permettant de garder un fil d’Ariane entre les services et les espaces de travail. La ponctuation de ce flux par des lieux de détente a permis de créer une rythmique ludique, ces zones étant pensées avec des thématiques différentes sur chaque niveau (cinéma, musique, voyage, etc.).

 

LE JEU COMME LIGNE DIRECTRICE

Formes, matières, couleurs, mais surtout le jeu comme ADN de l’entreprise : ces éléments ont permis à ATC d’imaginer une signalétique ultra personnalisée, ludique et impactante. Le concept est ainsi basé sur l’analogie entre le parcours amenant le collaborateur à son poste de travail et le parcours conduisant un sportif à une compétition. Les panneaux en entrée de plateau sont semblables à des tableaux d’embarquement d’aéroport, des lignes directionnelles rappellent les pistes de courses à pied, des phrases motivantes accompagnent les employés dans les escaliers, etc. A cela s’ajoutent les grands codes des jeux à gratter et de la loterie sur les numéros de palier, les ascenseurs et les vitres des salles de réunion…

 

©ATC Groupe

 

UN BESOIN DE CONFIDENTIALITÉ MODERNISÉ PAR LA TECHNIQUE

Pour les salles de réunion, où existait un besoin d’occulter la vue, la proposition créative s’est portée sur une impression d’encre blanche sur un adhésif ultra transparent. Ce nuage diffus court le long des vitres et ne crée pas de cassure nette, contrairement à une bande de dépoli. De plus, le film, posé toute la hauteur, protège la vitre et permet un nettoyage aisé. Pour les salles de direction, ATC a préconisé une matière innovante : le Squid, un textile adhésif de très haute qualité, qui s’imprime et permet d’occulter la vue sans perdre la lumière (dans son coloris blanc).

Plexiglass poli pour les plans et les identifications des salles de réunion, Dibond vernis sur entretoises invisibles pour les numéros d’étage, tôles laquées et pliées en 3D pour les zones de détentes… Le travail de veille et l’expertise du groupe lyonnais sur les matières ont permis de multiplier les produits (une vingtaine), conférant à la signalétique une grande richesse de rendu.