Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    Back from New York : quelles sont les tendances retail à venir ?

    Quoi de neuf à New York ? Fraîchement de retour du Retail’s Big Show – le plus grand évènement consacré aux magasins au monde –  le bureau de conseil Urban Sublime nous livre les dernières tendances à connaître qui se dessinent là-bas. Tour d’horizon avec sa fondatrice, Laetitia Faure.

    IC Le Mag : Qu’avez-vous découvert à New York qui va certainement arriver en Europe ?

    Laetitia Faure : Nous avons deux experts sur place à l’année qui détectent les mouvements de fond. Et l’une des tendances les plus enthousiasmantes, créatives et bénéfiques pour le secteur retail est le concept de communauté qui se met véritablement en place là-bas. Certains retailers innovants (Nike, Glossier, Chanel) mais aussi de petits commerces ont compris ce fait majeur qu’aujourd’hui le quartier fait le magasin.

    IC Le Mag : Comment cela se traduit-il ?

    Laetitia Faure : Chaque magasin a son nom de quartier, l’url du site Internet est aussi redéfinie en fonction du quartier (par exemple : hmwilliamsburg.com), le design est ultra-local avec souvent des artistes et architectes locaux qui ont été intégrés au projet. Et puis, les produits sont choisis en fonction de la cible du quartier. Et enfin, la marque s’implique dans les projets et associations de quartier. Nike et H&M invitent même les commerçants indépendants du quartier dans leur espace ! On est plus dans du marketing de façade mais dans une vraie intégration locale. Nous allons progressivement passer des magasins mondialisés tous identiques qui ont lassé, aux magasins de quartier, tous uniques, qui redonneront envie de les découvrir, de sortir, et qui personnalisent la relation.

     » ON ASSISTE AVEC PLAISIR AU RETOUR DE L’ESPRIT DE QUARTIER, CE QUI VA À L’ENCONTRE DE L’UNIFORMISATION MONDIALE DES MAGASINS QUE L’ON A PU CONNAÎTRE »

    Laetitia Faure, directrice Urban Sublime
    Le magasin “Nike by Williamsburg” affiche son partenariat avec une boulangerie locale en vitrine. Le début de l’esprit de quartier chez les grandes marques.

    IC Le Mag : Le secteur du bien-être et de la beauté est très présent à New York, quelles sont les tendances particulières que vous avez repérées ?

    Laetitia Faure : Depuis deux ans, nous voyons fortement le lien entre santé mentale, globale, physique et beauté se créer dans les lieux physiques. La beauté est vu comme un tout, être beau cela veut dire se sentir bien. Les magasins à New York offrent cette prise en charge personnalisée de façon poussée. Vous pouvez créer votre soin unique, votre maquillage personnalisé.  Des lieux mixtes voient le jour tels que des néo-cliniques où faire des shots de vitamines par intraveineuses (les drips) pour être en forme, mais aussi des soins médicaux. L’avenir de la beauté, comme pour d’autres secteurs d’activités, sera une prise en charge globale de la personne.

    Chez Clean Market à New York on soigne les maux modernes avec une forte dimension esthétique. L’incarnation de la tendance bien-être « in and out ». L’émergence des magasins « double emploi ».

    IC Le Mag : Selon vous, quel est le nouveau business model clé qui va s’imposer en magasin ?

    Laetitia Faure : La location : elle arrive à grand pas. Jusque dans le hall d’entrée des immeubles avec des startups comme Tulu qui louent des produits essentiels mais dont on ne se sert pas tous les jours. Aujourd’hui, à New York, vous pouvez louer un parapluie en magasin. Imaginez demain !

    Le serviciel est le prochain grand mouvement de fond, car il répond à la fois aux problématiques d’éco-responsabilité et d’inflation. Le pragmatisme new yorkais et sa formidable capacité d’adaptation sont des sources d’inspiration qui aident profondément les marques. Des initiatives de magasins exceptionnelles à découvrir dans notre restitution pour prendre un temps d’avance !


    Urban Sublime propose une restitution de 2h sur les 12 tendances clés perçues à New York et dans le monde. Voir les informations ici.

    Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.