Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
TAG-HEUER-CHAMPS-ELYSEES-JOUR-©Athem

Athem remonte le temps pour TAG Heuer

1969-2019. Pour célébrer les 50 ans de sa montre « Monaco », TAG Heuer a confié à l’atelier de scénographie Athem le soin de passer sa boutique des Champs-Elysées à l’heure de son modèle mythique, immortalisé à l’écran par Steve McQueen.

 

Un grand boîtier carré, un cadran bleu métallisé et surtout une couronne à gauche pour signifier que la montre n’a pas besoin d’être remontée… tout y est. Pour célébrer les 50 ans de sa montre « Monaco », TAG Heuer crée l’événement sur la façade de sa boutique des Champs-Elysées en habillant sa vitrine d’un cadran géant qui reproduit avec minutie les formes géométriques si caractéristiques de cette icône de l’horlogerie suisse.

Lancée simultanément à Genève et à New York le 3 mars 1969, la Monaco de TAG Heuer a été le premier chronographe automatique étanche de forme carrée de l’histoire de l’horlogerie suisse.  Nommée ainsi en l’honneur du Grand Prix de Monaco (dont TAG Heuer est toujours partenaire), la montre incarnait une rupture complète avec les codes esthétiques de l’horlogerie traditionnelle. Après ses premiers tours de piste en 1970 au poignet du pilote Jo Siffert, elle entre dans la légende avec Steve McQueen qui l’immortalise à l’écran pendant le tournage du film Le Mans en 1971. On parle alors de la McQueen Monaco.

Réalisée par l’atelier de scénographie Athem, la vitrine multiplie les clins d’œil à cette histoire mythique. On notera le tapis imprimé d’un damier rouge et blanc à l’entrée, tandis que de part et d’autre de la porte, deux murs LED nous racontent en images l’histoire du célèbre modèle. À la nuit tombée, le spectacle continue avec une mise en lumière du décor. À voir jusqu’en octobre 2019.

 

Le cadran a été réalisé en Dibond alu brossé suivi d’une mise en peinture et mis en lumière grâce à un éclairage Led.  

 

 

 

 

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journalistes), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.