Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
©athem_6eme-sens-1_une

Athem met le street-art en majesté pour 6ème Sens Immobilier

!

Sur les toiles des échafaudages, sur les murs des parkings, sur les façades de nos musées, l’art, qu’il soit street ou pas, s’impose aujourd’hui comme une composante légitime du monde de la rue. Pour fêter ses 20 ans, 6ème Sens Immobilier a ainsi décidé de faire parler ses racines lyonnaises, en affichant sur la façade de son immeuble une magnifique tête de lion, revisitée pour l’occasion par l’atelier de scénographie Athem, façon Jackson Pollock.  Royal !

 

Il y a quelques semaines, on vous parlait du groupe Guibor, acteur important du secteur de l’immobilier, qui a offert à l’artiste espagnol Belin la possibilité de s’exprimer sur une immense toile de 120 mètres carrés, en plein cœur de Paris. Aujourd’hui, c’est un autre acteur majeur du secteur, le groupe 6ème Sens Immobilier qui défraie la chronique avec une œuvre de plus de 400 m2 exposée sur la façade de son siège situé au 30 quai Claude Bernard, à Lyon.

 

Un engagement fort envers l’art

 

Pour fêter ses 20 ans d’existence, le promoteur a voulu exprimer à la fois son attachement à Lyon et son engagement envers la culture artistique. Réalisée par l’atelier de scénographie Athem, la toile qui recouvre sa façade représente une tête de lion, symbole de la ville.  Rayonnante, elle reprend les codes couleurs de 6ème Sens, et notamment son fameux rose qui ressort parfaitement sur le fond noir de la toile.

 

Entre Jackon Pollock et Jacques Villeglé

 

Pour créer cette œuvre, Athem a puisé son inspiration dans plusieurs mouvements artistiques et techniques, dont le fameux « dripping » ou « all over » de Jackson Pollock ou encore dans les « affiches lacérées » de Jacques Villeglé, fondateur du nouveau réalisme.

D’un point de vue culturel, 6ème Sens Immobilier se distingue aujourd’hui par ses partenariats mis en place avec le monde du street-art, mais aussi par l’exposition de nombreuses œuvres à l’intérieur même des locaux de l’entreprise, dans un esprit « galerie » clairement revendiqué.  Une particularité que l’entreprise a souhaité exposer à l’extérieur de ses murs, à l’occasion de son anniversaire.

 

 

©athem_6eme-sens-5

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journalistes), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.