Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

« Annecy Paysages » : un regard sensible dans la ville

Jusqu’au 27 septembre, l’art plastique et végétal élit domicile à Annecy, pour une nouvelle édition du festival d’Annecy Paysages. Une belle prouesse pour les équipes qui ont gardé la foi pendant le confinement pour nous permettre de découvrir cette année une trentaine d’oeuvres. Profitons de la promenade !

 

 

 

C’est une des bonnes nouvelles de cet été pour les Annéciens et plus largement pour tous ceux qui auront la chance de venir passer quelques jours dans la Venise des Alpes cet été. Le festival Annecy Paysages est maintenu. Inauguré le 4 juillet, il se tiendra jusqu’au 27 septembre et nous propose de nouveau cette année une belle déambulation dans la ville, en compagnie d’une trentaine d’œuvres, créations et réactivations de pièces végétales et plastiques.

« C’est une édition extrêmement importante pour nous. D’une part parce que nous pensons qu’elle est extrêmement nécessaire pour tous, les artistes comme le public, mais aussi parce qu’elle est la démonstration de la formidable envie de faire et de fabriquer des artistes, des équipes techniques, des services municipaux et des artisans qui, malgré un contexte difficile, se sont remis au travail pour nous permettre de tenir cette édition. Seules quelques pièces n’ont pu être réalisées, nous les présenterons l’année prochaine », souligne Salvador Garcia, directeur de Bonlieu Scène nationale Annecy Directeur artistique d’Annecy paysages.

Au programme du parcours 2020 : 9 œuvres pérennes, 5 œuvres à (re)découvrir et 13 nouvelles œuvres.

 

 

NOS COUPS DE CŒUR « GRAPHIQUES »

 

 

 

ORANE-SIGAL-LA-SERRE_(c)DR

La Serre, par Orane Sigal (FR)

Une serre tropicale apparaît sur la façade en béton du théâtre de Bonlieu. Orane Sigal confronte austérité et gaieté avec cette fresque colorée monumentale et prouve que la main de l’homme peut parfois sublimer la nature. Un éclat dans la ville ! Sept mètres de haut sur treize mètres de large, la composition luxuriante de l’illustratrice française rappelle l’œuvre du Douanier Rousseau. Les oiseaux volent avec les avions tandis que la jungle vient envahir la ville. Un paysage surréaliste empreint d’étrangeté et de poésie Une belle fresque urbaine.
Œuvre réalisée à la gouache sur papier vélin 200 grammes, reproduction sur support. Dimensions : environ 13m de long x 7m de haut.

 

 

 

Babel 50 Annecy, par Jean-François Rauzier (FR)

Babel 50 Annecy est un totem photographique aux dimensions monumentales dressé au cœur du Forum de Bonlieu, au cœur d’Annecy. Jean-François Rauzier réinterprète la ville et nous en propose trois visions à travers les époques et les styles architecturaux. Créateur d’univers oniriques, il nous embarque dans un voyage de redécouverte de l’espace urbain, sous le prisme d’un kaléidoscope architectural captivant.
Photographies grand format, impression sur Dibond. Dimensions : 3m x 3m x 6m de haut.

 

 

 

 

ANAISA-FRANCO-WAVE-OF-RAINBOW_(c)DR

Wave of Rainbow, par Anaisa Franco (BR)

Sept mètres de fontaines lumineuses sur le Pâquier, le grand espace vert d’Annecy, au bord du lac. Anaisa Franco crée un tunnel équipé de capteurs de présence pour immerger le promeneur dans une grande vague colorée. Un véritable bain de couleurs ! L’artiste brésilienne pimente le parcours d’Annecy paysages et use de la technologie pour donner à vivre une expérience sensible et ludique. Par son approche, elle rend sa sculpture électronique vivante et adaptable au trajet des promeneurs. Prêt pour une balade sous un arc-en-ciel ?
Fontaines à jets d’eau, pompes à eau, bassins en fer, capteurs de détection du mouvement Dimensions : 7m x 4m x 2m de haut.

 

 

__________________________

Retrouvez tout le parcours ici  

____________________________

 

 

Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.