Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
©Six&Cie_Martel

Six&Cie rend glamour le bulldozer Martel

Il aura fallu attendre 50 ans, ou presque, pour que Martel Groupe se dote d’un siège à son image. Référence du secteur du BTP, celui que l’on appelle le bulldozer, en référence à celui qui figure dans son logo, a confié à l’agence Six&Cie le soin d’incarner son histoire et ses valeurs dans ses murs.

 

 

 

 

Acteur incontournable du BTP de la région Rhône-Alpes depuis bientôt 50 ans, Martel Groupe inaugurera cette année son tout nouveau siège, un bâtiment sur deux étages construit pour accompagner sa croissance et renforcer son identité.

 

 

En 1971, lorsque Georges Martel crée sa société de transports de granulats, il ne possède qu’un seul camion et ses bureaux sont dans le sous-sol de la maison familiale.  Reprise en 1986 par Lionel et Fabrice Martel, les fils de Georges, l’entreprise grandit en multipliant les opérations de croissance externe. Aujourd’hui, elle livre plusieurs centaines de chantiers par an, avec des réalisations de référence comme le tunnel de la Croix Rousse à Lyon ou la voie d’accès sud de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry.  Toujours indépendant et familial, le groupe est passé de 25 salariés en 2001 à 230 aujourd’hui.

« Il était temps pour nous d’incarner, dans nos murs, tous ce chemin parcouru », confie Lionel Martel, qui a choisi l’agence lyonnaise Six&Cie, spécialisée dans la création d’espaces identitaires, pour l’accompagner dans ce projet.

 

Une histoire gravée dans le béton

 

« La création de cette entité « siège » est avant tout un acte fort de communication à destination de l’interne. Contrairement à certaines entreprises qui créent des showrooms pour accueillir leurs clients, Martel Groupe voulait raconter son histoire pour valoriser ses métiers, auprès de ses collaborateurs. Certains sont là depuis 30 ans, il était important pour les dirigeants de l’entreprise d’incarner l’esprit de cette grande famille », précise Jacques Villié, le directeur de Six&Cie.

« En l’espace de 20 ans, les équipes ont été multipliées par presque dix. Nous avions donc besoin d’accompagner cette croissance forte en conservant cette identité de groupe familial, mais en lui donnant également un cadre », complète Charline Poncet, chargée de marketing opérationnel et communication du groupe.

 

Une Maison pour une « grande famille »

 

Trouver le juste équilibre entre un lieu identitaire, un espace de travail et une ambiance « maison », telle a donc été la mission de Jacques Villié. Rompu à ce genre d’exercice, le designer a multiplié les entretiens pour trouver les mots justes et imaginer les traductions graphiques adéquates.

Les murs en béton des lieux, avec leurs effets graphiques, ont évidemment été conservés tels quels. « Ces effets matière avaient tout leur sens ici », confirme Jacques Villié. Créée sur-mesure, la banque d’accueil, en solid surface, reprend le mouvement d’une route. Le banc dans l’entrée vient d’une collection de mobilier urbain. La signalétique décorative s’inspire des empreintes laissées par les pneus des engins de chantier. Le rouge, couleur identitaire du groupe, se retrouve dans différents éléments, savamment dosé. Un pêle-mêle d’images issues des archives de l’entreprise humanise les lieux, tout comme la photo de famille grand format installée dans la salle de réunion, et les visuels de chantiers au premier étage. Pour rendre plus glamour le bulldozer, un mur végétal de plusieurs mètres de haut habille l’entrée, procurant un vrai sentiment de bien-être. Une belle image pour une entreprise de travaux publics.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire aussi :

1 immeuble, 1 œuvre : la sélection officielle, notre coup de coeur

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journalistes), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.