Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

LP Tent investit lourdement en France

Spécialiste des tentes pliantes, du mobilier événementiel et des supports de communication personnalisables, l’entreprise iséroise a produit un très gros effort d’investissement ces derniers mois, en rapatriant une très large partie de sa production sur son site de Saint-Quentin-Fallavier et en recrutant une vingtaine de personnes, afin de répondre à une demande en croissance continue.

 

Créé en 1987, le fabricant de tentes pliantes disposait jusqu’ici d’une unité de production en Roumanie, où l’entreprise conservera néanmoins une activité de fabrication d’armatures. Face aux progrès des technologies d’impression numérique, qui lui permettent de personnaliser ses produits, LPTENT a décidé de développer son parc machines sur son site principal, en France, en réalisant l’acquisition d’équipements d’impression UV (Mimaki), impression éco-Latex (HP) et de découpe numérique (Zünd). Un investissement qui permet à l’entreprise de développer son offre de banderoles imprimées et de bâches grand format. Car au-delà des tentes pliantes, l’entreprise iséroise propose aujourd’hui une offre large de produits événementiels (tentes gonflables, mobilier personnalisé, arches, totems, banderoles…).

Brand manager chez LPTENT, Hugues Simonel précise :

« Les activités d’impression, de confection et d’assemblage sont désormais toutes réalisées au siège, à Saint-Quentin-Fallavier, où nous avons dû investir pour mettre aux normes les locaux, afin d’accueillir notamment les machines d’impression ».

Pour faire face à cette recrue d’activité, LPTENT a également embauché massivement : pas moins de vingt nouveaux salariés (couturiers, techniciens, infographistes, soudeurs et manutentionnaires) ont rejoint le groupe depuis septembre 2017.

Près de 200 personnes travaillent pour LPTENT, en France, en Roumanie et dans les filiales du groupe (Suisse, Canada, Etats-Unis, Espagne, Suède, Japon, Australie). La société iséroise réalise son chiffre d’affaires avec le monde du sport (compétitions de sports mécaniques et marques de sport), clients historiques de LPTENT,  les marques et les agences de communication (tentes personnalisées pour évènements et salons), le secteur de l’évènementiel (tentes neutres) et les collectivités, les services de secours, les marchés et forains, et les particuliers. Pour chacun de ces segments, l’entreprise a noué des partenariats qui lui permettent d’inscrire les relations clients dans la durée (partenaire de la Protection Civile, de la Fédération Française du Sport Automobile et de grands événements sportifs, comme le VéloVert Festival). En 2019, le groupe français prévoit d’investir de nouveaux locaux, plus grands, et de lancer de nouveaux produits innovants.

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journaliste), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.