Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

LightAir se met à l’heure du luxe chez Zenith

La célèbre marque de montres de luxe Zenith, propriété du groupe LVMH, rénove les façades de l’un des bâtiments de son site historique de La Locle, en Suisse. Pendant les travaux, l’édifice est recouvert d’un élégant habillage communiquant conçu, imprimé et installé par le prestataire lyonnais LightAir, spécialiste de l’affichage grand format.

Visuels © Fabien Nissels

 

C’est un chantier emblématique du savoir-faire de l’entreprise lyonnaise LightAir, spécialiste de l’affichage grand format, tant par ses dimensions que par sa complexité. Dans le village de Le Locle, berceau de l’horlogerie suisse, la manufacture de montres de luxe Zenith, aujourd’hui propriété du groupe français LVMH, rénove les façades de l’un des bâtiments de son site historique, où la marque est implantée depuis 1865 !

Pendant les travaux de rénovation, qui doivent servir à repenser les façades en harmonie avec l’image de la marque, Zenith a choisi de couvrir l’édifice d’un habillage communiquant, qui célèbre les 50 ans du modèle « El Primero », le premier chronographe automatique de la manufacture suisse (1969) et, à l’époque, la toute première montre au monde capable de mesurer le 1/10e de seconde. Le visuel, imaginé par le groupe Publicis, crée une devanture élégante et sobre, qui théâtralise les trois façades du bâtiment.

CONCEPTION SUR-MESURE

Pour LightAir, le défi technique est complexe : créer un habillage, en toile tendue, de 700 m2 sur les trois faces de l’édifice, avec des débords importants. De plus, le dispositif doit être suffisamment résistant pour rester plusieurs mois, le temps des travaux de rénovation, et la bâche doit permettre à la lumière d’atteindre les surfaces vitrées de l’immeuble, qui accueille des bureaux.

Le prestataire lyonnais se lance alors dans la création d’une structure sur-mesure, capable d’absorber et d’égaliser les débords de façade, qui peuvent atteindre jusqu’à 1,20 mètre. La bâche, micro-perforée pour ne pas occulter la lumière dans les bureaux, est imprimée sur un traceur HP Scitex XL1500, une machine d’impression offrant des laizes de 5 mètres de large, permettant ainsi un minimum de raccord sur la toile.

COMMUNICATION DURABLE ET ÉVÈNEMENTIELLE

Mais LightAir a également intégré, au sein de cette toile « patrimoniale » de 700 m2, un cadre SlimBox de 30 m2 sur l’un des côtés de la façade, afin de permettre à Zenith de communiquer de façon évènementielle. En effet, grâce à son système de tension SlimBox Exchange, Light Air peut renouveler la toile évènementielle en fonction des actualités de Zenith, plusieurs fois par an, offrant ainsi à la marque l’opportunité de communiquer sur ses dernières créations.

Enfin, l’opération est finalisée par l’installation de projecteurs LED – qui allient résistance, puissance et faible consommation électrique – qui assurent la visibilité de l’habillage communiquant de jour, peu importe les conditions météorologiques, comme de nuit.

Journaliste spécialisé dans le domaine des industries graphiques, Florent Zucca est rédacteur en chef du magazine IC LE MAG / Industries Créatives, où il analyse les opérations de personnalisation menées par les marques en matière de retail, de packaging, de décoration et de communication. Diplômé de l’ISCPA Lyon (Institut Supérieur de la Communication, de la Presse et de l’Audiovisuel), il a auparavant travaillé, pendant près de dix ans, dans la presse économique.