Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.
HyperVSN

Améga Signalétiques complète son offre avec des hologrammes

 

Cela fait des années que l’on parle des hologrammes, sans pour autant qu’il y ait eu de déploiements probants. À la faveur de nouveaux développements technologiques, il semblerait cependant que l’on soit aujourd’hui à l’aube d’une nouvelle ère. Des startups comme Orbis ou Holooh travaillent sur le sujet à la Station F. Chez le spécialiste de la théâtralisation d’espaces, Améga Signalétiques, c’est la solution HyperVSN qui a été choisie pour dynamiser les lieux de vente. Avec un premier test chez Carrefour.

 

Repérée au dernier CES de Las Vegas par les dirigeants de l’entreprise de théatralisation d’espaces Améga Signalétiques, Mathilde et Frédéric Roux, la technologie HyperVSN permet de faire de la projection 3D avec effet holographique. Détenue par le britannique Kino-Mo, elle fait l’objet d’une distribution sélective, auprès de revendeurs certifiés. En France, c’est Améga Signalétiques, qui, le premier, a proposé cette solution, avec une prestation complète couvrant la fourniture de l’unité (vente ou location), la création des campagnes 3D, la pose et l’installation des modules sur le grand ouest de la France. Parmi ses premiers clients, on retrouve le réseau Carrefour City qui teste actuellement l’Hyper VSN dans deux de ses magasins parisiens : le Carrefour d’Ecole Militaire et celui de Beaupassage.

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journalistes), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.