Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Vueling joue sur l’effet OOH

Vueling Montparnasse

La compagnie aérienne espagnole a lancé cette année une campagne baptisée « We Love Places », destinée à promouvoir sa nouvelle plateforme web et ses destinations phares.

 

Pour s’assurer un maximum de visibilité, Vueling s’est tournée vers la publicité OOH (Out-of-Home) et l’affichage très grand format pour personnaliser des monuments et lieux iconiques de Paris. Sur toiles pleines, micro-perforées ou enduites, les messages de Vueling ont été rendus visibles grâce à l’impression numérique.

 

 

Vueling Saint-Eustache

Toile pleine classée m1 de 450 g/m2 imprimée en numérique (technologie uv).

 

À l’occasion du lancement de sa campagne « We Love Places », destinée à promouvoir la nouvelle plateforme web et les destinations phares de la compagnie aérienne espagnole, Vueling s’est affiché en très grand format sur deux monuments de Paris au cours du mois de mai : la Colonne de Juillet sur la place de la Bastille et la façade de l’Eglise Saint-Eustache. Une opération OOH (Out-of-Home) qui s’est appuyée sur deux dispositifs d’affichage de plus de 500 m2 chacun, imaginés par l’agence Adcity (groupe Havas) en collaboration avec JCDecaux Advertising.

« Il s’agit de deux emplacements iconiques, qui bénéficient d’un trafic très important assurant une visibilité exceptionnelle à l’opération », explique Hugues Cionci, directeur conseil chez Adcity. L’audience est ainsi estimée à 316.000 contacts par jour à Bastille et 155.000 à Saint-Eustache. Sur la Colonne de Juillet, JCDecaux Advertising a utilisé une toile pleine classée M1 de 450 g/m2, tandis que la façade de l’église Saint-Eustache a été recouverte d’une toile micro-perforée M1 de 350 g/m2. Les deux supports, imprimés en numérique (technologie UV), ont été installés sur des échafaudages servant aux travaux de rénovation des monuments.

En effet, depuis 2007, un décret du code du patrimoine autorise la pose de toiles publicitaires sur monuments historiques (sur immeubles classés ou inscrits) dans le cas d’une rénovation nécessitant un échafaudage. La surface d’affichage publicitaire est alors limitée à 50 % de la surface totale de la bâche, les 50 % restants devant reproduire le bâtiment occulté par les travaux.

 

Vueling Saint-Lazare

Toile micro-perforée M1 de 350 g/m2 imprimée en numérique (technologie UV).

 

Un impact visible

Vueling n’en est pas à son vol d’essai en matière d’affichage grand format. La campagne « We Loves Places » a débuté au mois de mars dernier avec un adhésivage panoramique de près de 120 m2 installé pendant 15 jours dans la rotonde de la station de métro Saint-Lazare. Une opération là encore conçue par Adcity, en collaboration avec la régie Métrobus (groupe Médiatransports). L’impression et la pose ont été confiées à la société Assistance Printing (Argenteuil 95), qui a travaillé en impression numérique sur toile enduite opaque « Sign It Premium 4696 » à dos adhésif repositionnable de la marque Filmolux (Bagnolet, 93). Bénéficiant d’un trafic journalier de plus de 248.000 voyageurs en station Saint-Lazare, l’adhésivage de Vueling a entraîné, pendant la période d’exposition, « une hausse visible de la vente de billets », selon Hugues Cionci.

 

Matière

Toile enduite opaque « Sign It Premium 4696 » à dos adhésif repositionnable de la marque Filmolux (Bagnolet, 93).

Impression

Impression numérique et pose par la société Assistance Printing (Argenteuil, 95).

 

 

Vueling Montparnasse communication

TECHNIQUE : IMPRESSION GRAND FORMAT

Affichage grand format, hors-format, monumental, XXL… chacun y va de sa terminologie. Chez Premium Média XL, promoteur média lyonnais qui travaille avec l’imprimeur Light Air, la définition est simple : « Le grand format, c’est tout ce qui ne tient pas dans nos bras », précise le Pdg, Julien Aguettant.

Pour des publicité out-of-home (OOH) en très grand format, le groupe lyonnais imprime sur supports souples (toiles) grâce à un traceur HP Scitex XL 1500 en impression jet d’encres solvants capable d’imprimer en 5 mètres de laize, avant de thermo-souder les raccords. Entre l’impression et la pose, les frais techniques de ces opérations impliquent en général une exposition minimum d’un mois.

« Les machines d’impression numérique offrent aujourd’hui d’excellentes résolutions, en extérieur comme en intérieur, avec des garanties dans le temps bien meilleures qu’auparavant ». Si une « course à l’armement » a pu avoir lieu chez les imprimeurs ces dernières années, Julien Aguettant estime désormais que le marché s’est structuré, entre ceux qui font du volume et ceux, comme PMXL, spécialisés dans le sur-mesure et les projets non industrialisables.

Florent Zucca est le rédacteur en chef d'IC Le Mag , le magazine des industries créatives édité par 656 Éditions.