Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Quand le revêtement mural crée l’identité

Quand le revêtement mural crée l’identité

A Chaponost, près de Lyon, le groupe C-Gastronomie a ouvert son troisième restaurant, baptisé La Forêt Noire. Un nom et une identité inspirés directement du papier peint de l’entreprise italienne Wall&decò, qui orne les murs du restaurant. Une personnalisation déclinée jusque dans l’assiette.

 

Un papier peint, un nom, un dessert signature. Ce triptyque original constitue l’identité de La Forêt Noire, le nouveau restaurant du groupe C-Gastronomie, qui a ouvert ses portes en septembre 2016 à Chaponost (69), dans l’ouest lyonnais. Une réussite qui porte la marque de l’atelier d’architecture d’intérieur Claude Cartier Studio, qui signe là son premier restaurant. Car la décoratrice lyonnaise ne s’est pas contentée d’habiller – élégamment – l’établissement, mais a conceptualisé et construit l’identité du lieu… à partir du papier peint !

 

Un papier peint pas comme les autres

« Tout est parti du papier peint “Midsummer Night” de Wall&decò, point de départ décoratif du projet », confirme Claude Cartier. L’entreprise italienne Wall&decò, spécialiste des revêtements muraux, a redéfini l’esthétique de la décoration murale avec ses « contemporary wallpapers » qui permettent de rééchelonner les visuels et de les adapter sur-mesure à la taille du mur, évitant ainsi la répétition de motifs géométriques, typiques du papier peint traditionnel. Des papiers peints dont la conception graphique est confiée à des designers, partenaires de Wall&Decò, quand ils ne sont pas l’œuvre du fondateur et directeur artistique de l’entreprise, Christian Benini. « Avec Wall&Decò, on entre dans un univers, on se rapproche plus d’œuvres d’art qui durent dans le temps que d’une mode, par essence éphémère », explique la décoratrice.

Ici, c’est un papier peint signé du designer Lorenzo De Grandis qui a séduit Claude Cartier. « J’ai été frappée par ce gris aux intonations du XVIIIe siècle et ces motifs de feuillages. D’ailleurs, j’ai rapidement renommé le papier peint “forêt noire” ». C’est à partir de ce moyen mnémotechnique que l’architecte d’intérieur imagine l’identité du futur restaurant, dont le bâtiment n’était alors pas encore sorti de terre et qui ne possède toujours pas de nom. « Du papier peint, nous avons poussé la réflexion jusqu’au dessert signature. Il s’agit d’un cas de personnalisation très poussé ». Avec son appellation et son célèbre entremets faisant écho aux murs du restaurant, La Forêt Noire renouvelle les codes de la brasserie chic.

 

Personnalisation des extérieurs

Et ce n’est pas terminé. Après l’agencement intérieur, Claude Cartier va s’occuper des extérieurs. Et là encore, Wall&Decò sera à l’œuvre avec ses revêtements muraux souples destinés aux murs extérieurs (voir interview), une innovation que seule l’entreprise italienne est en mesure de proposer. « D’ici fin 2017, nous allons personnaliser la terrasse, notamment le sous-bassement en béton brut, avec les solutions Wall&decò et une enseigne lumineuse », précise Isabelle Darnault, fondatrice du groupe C-Gastronomie.

 

Un papier peint pas comme les autres - Lorenzo De Grandis

 

L’entreprise Wall&decò a redéfini l’esthétique de la décoration murale avec ses « contemporary wallpapers » qui permettent de rééchelonner les visuels et de les adapter sur-mesure à la taille du mur, évitant ainsi la répétition de motifs géométriques, typiques du papier peint traditionnel

 

« Nos papiers peints sont des produits personnalisés »

 

Trois questions à Christian Benini, fondateur et directeur artistique de la société italienne Wall&decò, spécialiste du papier peint et du revêtement mural.

 

IC LE MAG : Comment vous est venu l’idée d’un papier peint pour murs extérieurs ?

CHRISTIAN BENINI : Tout est parti d’un projet sur lequel nous sommes intervenus. Les intérieurs étaient très beaux et sophistiqués, alors que la façade extérieure de l’édifice avait un aspect froid et gris, sans aucune personnalité. C’est à ce moment que je me suis imaginé habiller ce mur extérieur de papier peint.

 

Quels sont les avantages de cette solution par rapport aux autres revêtements muraux ?

Notre solution OUT System repose sur l’impression des motifs sur un tissu en fibre de verre, associé à un adhésif spécifique (en dispersion aqueuse) et un vernis de protection à base de résine que nous avons mis trois ans à développer en R&D, avec l’appui d’un partenaire de l’industrie chimique. Le résultat est un papier peint imperméable et à l’impact décoratif incroyable.

Il s’applique sur des surfaces en ciment, manteau thermique et peinture dans l’immobilier résidentiel, industriel et commercial (retail). Le papier peint est résistant à la pluie et aux rayons UV, et possède des propriétés antipollution. Le produit est d’ailleurs garantit dix ans.

 

Travaillez-vous uniquement à partir de vos collections ou les clients peuvent-ils proposer leurs propres motifs ?

Nous travaillons avec des designers qui imaginent les graphismes de nos collections en respectant notre cahier des charges en termes de tendances, de couleurs, etc. Mais la direction artistique et la fabrication sont internalisées. Depuis plusieurs années, nous avons donc créé une large gamme de motifs. Cependant, nous ne travaillons pas avec des produits en stock. Nos papiers peints sont des produits personnalisés. Pour chaque client, nous imprimons à la demande et nous rééchelonnons les motifs aux dimensions exactes du mur afin de conserver des proportions harmonieuses et d’apporter une plus-value décorative. Chaque mur est un projet sur-mesure. Partant de là, nous pouvons évidemment changer la couleur du motif pour l’adapter aux exigences du client, qui peut également nous proposer son propre pattern.

 

 

 

QUI FAIT QUOI ?

 

Donneur d’ordre :

C-GASTRONOMIE (69)

Architecture d’intérieur :

CLAUDE CARTIER STUDIO (69)

Papier peint personnalisé :

WALL&DECO (Cervia, Italie)

 

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

 

Le restaurant La Forêt Noire (Chaponost, 69), propriété du groupe lyonnais C-Gastronomie a construit son identité – nom de l’établissement, décoration intérieure et bientôt extérieure, dessert signature – à partir du papier peint personnalisé de l’entreprise Wall&decò (Cervia, Italie), sur la base d’un travail mené par l’architecte d’intérieur Claude Cartier (69).

Christian Benini, fondateur de la société Wall&decò nous explique sa dernière innovation, un papier peint pour murs extérieurs (baptisé OUT System) : impression des motifs sur un tissu en fibre de verre, associé à un adhésif spécifique et un vernis de protection, pour donner un produit résistant à la pluie et aux rayons UV, applicable sur ciment, manteau thermique et peinture.

Wall&Déco Studio Erick Saillet
La Forêt Noire Wall&Déco

Résumé
Quand le revêtement mural crée l’identité
Titre
Quand le revêtement mural crée l’identité
Description
A Chaponost, près de Lyon, le groupe C-Gastronomie a ouvert son troisième restaurant, baptisé La Forêt Noire. Un nom et une identité inspirés directement du papier peint de l’entreprise italienne Wall&decò, qui orne les murs du restaurant.
Auteur

Journaliste spécialisé dans le domaine des industries graphiques, Florent Zucca est rédacteur en chef du magazine IC LE MAG / Industries Créatives, où il analyse les opérations de personnalisation menées par les marques en matière de retail, de packaging, de décoration et de communication. Diplômé de l’ISCPA Lyon (Institut Supérieur de la Communication, de la Presse et de l’Audiovisuel), il a auparavant travaillé, pendant près de dix ans, dans la presse économique.