Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

    Follow Point

    Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

    Le groupe Pernod Ricard accélère sur l’éco-conception et le recyclage

    Marque patrimoniale de Pernod Ricard, la Maison Lillet multiplie ses actions pour réduire au maximum son impact sur l’environnement. Une démarche éco-responsable qui s’inscrit dans la stratégie globale du groupe français qui œuvre au quotidien pour créerune filière des vins et spiritueux plus durable et plus vertueuse.

    Pour Pernod Ricard France, la circularité n’est pas qu’une question de déchets : il s’agit avant tout de préserver notre patrimoine naturel et répondre aux enjeux climatiques. Conscient de l’urgence environnementale dès les années 1960, son fondateur, Paul Ricard, avait créé l’Institut Océanographique Paul Ricard, pour la préservation de l’océan. Aujourd’hui, l’ensemble des marques du groupe s’engagent pour développer une filière plus durable et plus vertueuse. « Agir circulaire » est un des engagements prioritaires de l’entreprise qui vise à concevoir 100 % de ses packagings de manière éco-responsable d’ici 2025.

    100 % de packagings éco-responsables d’ici 2025

    Le 5 juillet dernier, la Maison Lillet, marque patrimoniale du groupe, a ainsi été désignée lauréate du concours Millésime Adelphe pour son projet d’écoconception global de son packaging.
    Plusieurs actions ont été engagées sur l’ensemble des éléments constituant l’emballage : la bouteille, le carton et l’étiquette. Différents partenaires de l’entreprise, fournisseurs et sous-traitants, ont également été impliqués (lire encadré ci-dessous).

    « Le volume de vente concerné correspondait à une année de production, soit 14 millions de bouteilles dont 800 000 bouteilles en France », indique le groupe, qui a soigneusement quantifié et mesuré toutes les actions. L’allègement du packaging a ainsi permis de réduire l’impact CO2 en termes de transport, avec une économie de 110 000 km/an et une réduction de près de 8% des émissions de CO2, soit 222 tonnes CO2eq. /an.


    LES ACTIONS MENÉES

    LA BOUTEILLE

    • Incorporation de verre recyclé de 23% à 35%
    • Allègement du poids de 600g à 490g (soit 18% : 1 540 tonnes de verre économisées/an)

    LE CARTON

    • 100% recyclé, certifié FSC
    • Suppression des croisillons sur le format principal pour les cartons de 6 bouteilles (74 tonnes de carton économisées/an)
    • Passage d’un testliner blanc à écru : carton plus vertueux, sans traitement à la chlorine, adaptation de la composition au modèle de la bouteille allégée.

    L’ÉTIQUETTE

    • Réduction de la taille de l’étiquette face de 7% (14 000 m² de papier économisés/an)
    • Choix d’une étiquette biosourcée (réduction de l’empreinte carbone de 63%/an)
    • Suppression de la dorure de la contre-étiquette (160 440 m² de film de dorure économisés/an, soit 3 tonnes/an)

    « Parallèlement à notre travail sur l’emballage, nous avons mis en place des actions RSE à toutes les étapes du cycle de vie de nos produits. L’ancrage territorial des productions est pour nous très important. Nous établissons par exemple des contrats de plantation avec des viticulteurs locaux afin d’assurer un approvisionnement qualitatif tout en garantissant un revenu durable à nos partenaires. Nous développons également une politique de sourcing responsable de nos ingrédients avec la mise en place d’une politique d’incitation pour aider les viticulteurs à se convertir à des pratiques agricoles durables en achetant une partie des vins Lillet auprès de fournisseurs certifiés Haute Valeur Environnementale et Terra Viti », complète Cécile Devillers, Responsable Performance Durable chez Pernod Ricard France.

    Une campagne de sensibilisation sur Konbini

    En cette fin d’année 2022, la marque Ricard lance de son côté une nouvelle campagne « RICYCLE », avec un double objectif : valoriser la production vertueuse des bouteilles Ricard 100% recyclables et composées à plus 80% de verre recyclé, et sensibiliser aux enjeux du recyclage du verre et de sa circularité. Afin de s’adapter au mieux à son audience, la marque a signé un partenariat avec Konbini, premier média digital auprès des 18-35 ans en France. La campagne est composée de quatre épisodes qui seront diffusés pendant trois mois sur les réseaux sociaux. En partenariat avec Konbini, Ricard donne la parole à divers experts liés aux enjeux de circularité, et proches de l’univers de la marque Ricard.

    > Voir le premier épisode de la nouvelle campagne « RICYCLE » de Pernod Ricard France sur Konbini

    Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.