Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

La personnalisation gagne les lieux de santé

Lieux de Santé IRM

La transformation des établissements de santé en lieux où il fait « mieux vivre » est en marche un peu partout : dans les hôpitaux publics, les cliniques privées, les EHPAD et maisons d’accueil spécialisées, les instituts de recherche…Objectif : garantir le bien-être des patients et des salariés. Les investissements croissants dans l’embellissement et la personnalisation de ces espaces sont la marque d’une tendance bien réelle. Portfolio.

Examen théâtralisé

En couverture : rebaptisée « Zone Spatiale », la salle IRM de l’hôpital pour enfants Sant Joan de Déu à Barcelone a été entièrement métamorphosée pour donner l’impression aux petits patients d’être de véritables astronautes. Fini le stress de l’examen quand on a la tête dans les étoiles !

Impression et pose :

Agence Demibold (Barcelone)

Support adhésif pour le caisson IRM :

film d’impression numérique MACtac IMAGin WW100

Support adhésif pour les murs :

film Avery Wall Film

Impression :

HP Latex

WallpaperInk - hôpital de Cardiff
Film Avery Dennison MPI 8626 Wall Film
hôpital de Cardiff Décor mural impression numérique

Service imagé

L’hôpital de Cardiff a fait appel à l’agence WallpaperInk, spécialiste des murs et des fresques, pour habiller les murs de ses services pédiatriques. Suite aux excellents retours des équipes soignantes et des patients, cinq autres hôpitaux du Pays de Galles ont souhaité entamer le même type de projet.

 

Responsable du projet :

Agence WallpaperInk (Pays de Galles)

Support adhésif :

film Avery Dennison MPI 8626 Wall Film

Pose :

3 poseurs pendant 15 jours.

Décoration murale

Habillage mural revisité

Dans le cadre de la restructuration de la Clinique Oudinot à Paris, la Fondation Saint Jean de Dieu a fait appel à l’Agence Treize pour créer et déployer des applications de signalétique et des habillages muraux au sein du prestigieux établissement.

 

Responsable du projet :

Agence Treize (92)

Support adhésif :

film Hexis (non teinté dans la masse)

Impression :

impression numérique sur machine Epson

Agence Treize - décors muraux imprimés

Signalétique réenchantée

La Fondation Caisse d’Epargne pour la Solidarité, a demandé à l’Agence Treize de créer des applications signalétiques et décoratives pour une maison d’accueil spécialisée qu’elle venait d’ouvrir à Loos (59). Une identité particulière qui métamorphose complètement ce lieu de vie.

 

Responsable du projet :

Agence Treize (92)

Support adhésif :

film Hexis (non teinté dans la masse)

Impression :

impression numérique sur machine Epson

Regard d’expert

 

« PROCURER DAVANTAGE DE CONFORT »

 

Sylvain Brossard, architecte d’intérieur, fondateur de l’Agence Treize (Bois-Colombes), spécialisée dans le design mural

 

Trois questions à Sylvain Brossard, architecte d’intérieur, fondateur de l’Agence Treize (Bois-Colombes), spécialisée dans le design mural.

 

Quand vous avez créé votre propre agence, en 2013, vous aviez déjà en tête que vous feriez surtout de l’habillage d’espace et du design mural ?

Pas réellement. Lorsque j’ai décidé de me mettre à mon compte, j’ai d’abord fait un peu de tout, pour lancer l’entreprise. Mais très vite, j’ai constaté que les demandes se concentraient davantage dans le domaine de l’habillage d’espace, via notamment le design mural. La demande a été crescendo, surtout depuis deux ans, avec des attentes précises qui allaient au-delà d’un simple aspect marketing.

 

Quelles attentes ?

Ma démarche n’est pas de faire du total covering partout et de vendre du sticker au m2. Les clients qui me contacte recherchent au départ un moyen de transformer leur espace à moindre frais. Ils veulent une réalisation sur-mesure, mais qui rentre dans un cadre très précis. Quand ils font appel à moi, je suis souvent le dernier à intervenir après l’architecte DPLG, voire l’architecte d’intérieur parfois. Je dois donc m’adapter à ces contraintes.

Jusqu’en 2016, on me demandait un design d’espace décoratif, avec une signalétique plus sophistiquée. Depuis, la notion de bien-être des personnes qui travaillent et vivent dans ces lieux est apparue. On attend de moi ce résultat. C’est là qu’apparaît la dimension plus « business », des études montrant qu’un salarié qui se sent bien dans son espace de travail est plus efficace et plus productif.

 

Une sorte de ROI émotionnel ?

Oui, en quelque sorte. Et cela fonctionne, puisque j’ai plusieurs projets qui, au départ, ne concernaient qu’un seul espace, qu’une seule pièce, et qui se sont élargis par la suite vers d’autres espaces. Signe que mes clients devaient être contents du résultat.

Le fait d’être architecte d’intérieur de formation me donne un œil différent, qui fait que je ne perçois pas l’espace comme un lieu de communication, mais comme un lieu de vie. Mon approche est donc différente. Elle se veut plus graphique, car le résultat que je « vends », c’est avant tout celui de procurer davantage de confort. Cela passe par des graphismes originaux et personnalisés, mais aussi par tout un travail autour de la signalétique, qui est nécessaire aussi pour guider les personnes et leur permettre de ne pas se sentir perdues. Ce qui ne l’empêche pas d’être, elle-aussi, décorative.

Résumé
La personnalisation gagne les lieux de santé
Titre
La personnalisation gagne les lieux de santé
Description
La transformation des établissements de santé en lieux où il fait « mieux vivre » est en marche un peu partout : dans les hôpitaux publics, les cliniques privées, les EHPAD et maisons d’accueil spécialisées, les instituts de recherche…
Auteur

Journaliste et content manager spécialisée dans le domaine des industries graphiques et créatives. Diplomée du CFPJ Paris (Centre de formation des journaliste), Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité de ces secteurs. Elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives, où elle décrypte les campagnes de personnalisation orchestrées par les plus grandes marques. Elle travaille notamment sur le phénomène du fast retail et de la personnalisation de l’expérience client.