Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

« Imprimer français », un argument clé pour le marché

Opter pour des modes de production plus vertueux et plus locaux est une tendance de fond qui touche tous les secteurs, y compris les industries graphiques. Une évolution accélérée par la crise sanitaire qui a renforcé ce besoin de proximité avec ses prestataires. Dans un contexte de « quête de sens » généralisé.

 

« Pendant le confinement, j’ai réalisé une importante partie de mon chiffre d’affaires grâce à de nouveaux clients », confie un imprimeur de l’Est de la France. « Des entreprises voisines, le Conseil Régional, la mairie… tous ont réalisé qu’à deux pas de chez eux, il y avait un atelier capable de leur fournir rapidement des éléments de signalétique adaptés au nouveau contexte sanitaire et des solutions personnalisées de distanciation physique ».

Des témoignages comme celui-ci, on en a entendu des dizaines pendant le confinement. Parce qu’ils ont été très réactifs et présents sur le terrain, de nombreux acteurs des industries graphiques ont réussi à tenir le coup en proposant leurs services aux acteurs locaux de leur territoire. Qui pour aménager une école avec des décors amusants pour aider les enfants à respecter les normes sanitaires en vigueur, qui en proposant des aménagements décoratifs pour un EHPAD, qui en se lançant dans la production de masques en tissu…

 

LA PRIME AUX CIRCUITS COURTS

 

Douloureuse par bien des aspects, la crise sera-t-elle le point de départ d’une nouvelle économie où Production, Distribution, Consommation et Recyclage seraient repensés en circuits courts ? On peut le penser, d’autant que nos modes de production et de consommation mondialisés faisaient déjà l’objet de remises en cause avant la crise, avec comme moteur principal la préservation de la planète et de nos ressources.

Revendiquer une fabrication française est déjà depuis plusieurs années un argument de poids avancé par les marques.

 

Pour les organisateurs du salon MIF Expo, le salon du Made In France :

 

« On n’est absolument plus dans un effet de mode, mais dans une prise de conscience des consommateurs qui veulent désormais donner du sens à leurs achats en étant extrêmement conscients des enjeux d’emplois, de savoir-faire, de qualité des produits et d’environnement ».

 

 

Le succès de marques comme Le Slip Français, Le Chocolat des Français ou encore Toyota, dont le film publicitaire « Origine France Garantie » a remporté tous les suffrages, témoignent de cet engouement. Plus de 600 entreprises issues de tous les secteurs sont aujourd’hui labellisées Origine France Garantie, signe de l’intérêt croissant du marché pour le « produire français ».

Et le mouvement s’emballe puisqu’un nouveau label « made in France » pour les services cette fois-ci, et non plus seulement les produits, vient d’être lancé. L’annonce a été faite le 25 octobre par Pro France, l’association qui soutient « une certification volontaire, innovante et transparente » pour « défendre et valoriser la marque France dans tous les secteurs d’activité ».

CASE STUDY 

EXAPRINT, L’IMPRIMEUR « ONLINE » QUI IMPRIME « LOCAL »

 

Implanté depuis 1998 à Mauguio, près de Montpellier, l’atelier historique d’Exaprint imprime depuis plus de 20 ans un large choix de supports imprimés sur le sol français. Le catalogue d’articles fabriqués dans l’Hexagone n’a cessé de s’étoffer au fil des ans et va désormais de la carte de visite simple ou pliée au flyer, en passant par les dépliants, les brochures, les panneaux publicitaires, les étiquettes en rouleau, les vinyles adhésifs, les menus de restaurant, les sets de table, etc.

 

 

 

Des centaines de produits sont produits à Mauguio, au sein de l’Exaprint Factory

 

Être au plus proche de ses clients français permet à Exaprint de rester connecté au marché, à la conjoncture, aux tendances et aux attentes des consommateurs. Son objectif est de toujours innover pour comprendre toutes les demandes. Ainsi, chaque semaine de nouveaux supports de communications personnalisables voient le jour en un temps record. Tous les produits lancés pour aider les commerçants et entreprises dès les premières semaines de la crise Covid en sont la preuve !

 

« 80 % de nos imprimés, offset et digital, sont produits à Mauguio »

EXAPRINT

 

Ce positionnement historique, Exaprint a aujourd’hui décidé de le renforcer avec un plan d’investissement sur trois ans, d’un montant de 15M€, destiné à moderniser son parc, accroître sa capacité de production de 50 % et recruter de nouvelles compétences.

Les postes recherchés vont du responsable de production au lean manager en passant par des développeurs ou encore des façonniers, des massicotiers et des conducteurs.

 

« C’est l’ensemble des finitions haut de gamme qui font la spécificité de notre production que nous avons choisi d’ancrer dans le Sud de la France, là même où le projet de la plateforme Exaprint a vu le jour », précise l’imprimeur.

 

Par ses actions, Exaprint s’engage plus fortement dans une économie locale et citoyenne. Une position forte que l’imprimeur en ligne accompagne aussi d’une vision responsable avec une politique ambitieuse en termes de respect de l’environnement. L’imprimerie a ainsi mis en place des démarches concrètes pour répondre à des normes reconnues (ISO 9001, ISO 140001, certification PEFC, etc.) qui apportent une véritable plus-value à son travail et à ses clients. Les ateliers d’impression d’Exaprint s’engagent également chaque jour dans le respect de l’environnement avec des objectifs forts en termes de valorisation des déchets et d’économies d’énergie.

Plus de 350 personnes travaillent actuellement chez Exaprint dont le chiffre d’affaires s’établit à 90 M€.

 

 

Sur le toit de l’Exaprint Factory, des panneaux solaires photovoltaïques assurent la production de plus de 100.000 kWh d’électricité verte par an. 

Votre partenaire contenus ! Nous produisons et diffusons des articles, des vidéos, des newsletters, des webinars, des livres blancs, des podcasts etc. pour les professionnels des industries graphiques et de la communication visuelle.