Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Étiquettes : ESTRABOLS IMPRIMEUR réussit sa transformation numérique

L’imprimeur d’étiquettes a fait le pari de l’automatisation dès 2015. Un choix stratégique qui lui permet aujourd’hui de tirer son épingle du jeu et de se diversifier sur de nouveaux marchés, avec des étiquettes à plus forte valeur ajoutée.

 

Elle se félicite d’avoir engagé la transformation numérique de son entreprise avant la pandémie. Annus horribilis pour beaucoup, 2020 n’a pas été une mauvaise année pour Marine Estrabols, dirigeante de l’entreprise familiale Estrabols Imprimeur spécialisée dans la production d’étiquettes pour le secteur des vins et spiritueux. « Grâce à l’automatisation de nos flux de production, nous avons en effet bien résisté. Notre chiffre d’affaires a même progressé alors que 60 % de nos effectifs seulement étaient dans l’atelier », confie la cheffe d’entreprise.

Estrabols Imprimeur a été créée par l’arrière-grand-père de Marine. C’était au départ une imprimerie de labeur. Au tournant des années 2000, le père de Marine, Jean-François, prend la décision de diversifier l’activité avec de l’impression d’étiquettes ; l’usine implantée à Béziers est au cœur d’une des plus grandes régions viticoles de France.

 

La solution combinée CERM-Esko

 

En 2015, Marine, qui est désormais à la tête de l’entreprise, amorce une première phase d’automatisation de l’entreprise pour accompagner la croissance d’Estrabols. Elle fait le choix de changer d’ERP pour en sélectionner un spécialisé dans les métiers de l’étiquette, celui de la société CERM. Quatre ans plus tard, l’activité est florissante et l’entreprise décide d’investir dans l’automatisation de ses flux de production. Son choix se porte sur la solution Automation Engine d’Esko.

 

 

SUR LE MÊME SUJET : ESKO-CERM : le duo gagnant au service de la transformation numérique des entreprises de l’étiquette

 

 

 

 

« Esko et Cerm travaillaient ensemble depuis plus de dix ans, avec une vraie expertise des marchés de l’emballage, du packaging et de l’étiquette. Ensemble, ils ont mis au point une solution qui permet d’intégrer le système ERP de CERM au flux de production Automation Engine d’Esko. Il était donc évident pour nous de poursuivre la transformation numérique de notre entreprise avec Esko », précise Marine Estrabols.

 

 

Installée à Béziers, l’entreprise ESTRABOLS IMPRIMEUR dispose aujourd’hui d’un atelier de production de 2700m2, avec, pour la partie impression, de l’impression numérique (HP Indigo) et des semi-rotatives offset (Codimag).

 

 

 

Un avantage compétitif pour rester dans la course

 

Pour la cheffe d’entreprise, qui dirige une équipe de 35 personnes mais qui est face à de grands groupes : les enjeux de cette transformation numérique sont cruciaux.  « L’idée générale est d’aller de plus en plus vite pour rester compétitif. Nous avions besoin pour cela d’optimiser nos processus de production de bout en bout et de parler un langage commun pour éviter toute déperdition d’informations et sécuriser nos données ».

 

« Cette intégration nous a permis de retravailler nos fichiers pour gagner en efficacité. Et grâce à cela, on tend aujourd’hui vers une standardisation de la gestion des fichiers, c’est-à-dire que tout le monde travaille de la même manière au prépresse, ce qui rend l’entreprise beaucoup plus agile et les personnes qui y travaillent plus polyvalentes et plus réactives. Pendant les différents confinements où nous travaillions en équipe réduite, cela s’est avéré crucial car nous avons pu maintenir notre activité, alors que nous étions moins nombreux sur place », précise de son côté Anne-Sophie Bureau, responsable du prépresse chez Estrabols Imprimeur.

 

Accompagner la croissance de son entreprise

 

« Je voulais aussi que le fonctionnement de mon service prépresse gagne en souplesse et en flexibilité, poursuit Marine Estrabols. Nous travaillons dans l’étiquette, pour le secteur du vin, et une partie de notre travail consiste parfois seulement à changer le millésime d’une étiquette d’une année sur l’autre. Je voulais que cette opération se fasse beaucoup plus rapidement pour libérer du temps pour d’autres missions et développer notre offre ». Parmi les nouveaux terrains de jeu de l’entreprise : le secteur de l’agro-alimentaire, et notamment celui des épiceries fines pour lequel la demande en étiquettes personnalisées à forte valeur ajoutée est importante.

« L’objectif enfin était aussi de pouvoir absorber plus d’ordres de fabrication, sans forcément recruter. Et c’est ce qui s’est passé, puisqu’en 2020, nous avons eu deux départs à la retraite dans notre équipe prépresse, qui n’ont pas été remplacés », confie Marine Estrabols.

 

Gagner en autonomie dans la gestion de ses flux

 

À l’écoute des demandes de ses clients, CERM et Esko travaillent aujourd’hui main dans la main pour faire évoluer leurs solutions et répondre aux nouvelles attentes du marché. Une politique d’amélioration continue qui a convaincu l’équipe d’Estrabols Imprimeur qui s’est également engagée dans une démarche de formation en interne pour gagner en autonomie sur la gestion de ses flux. Anne-Sophie Bureau bénéficiera ainsi de la formation «Champion» proposée par Esko, qui permet aux utilisateurs prépresse de construire ou d’améliorer les flux existants : pouvoir intégrer un nouvel outil de production dans ses flux devient ainsi possible.

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN
Webinar (replay) / Estrabols Imprimeur partage son expérience : découvrez les atouts de la solution combinée CERM-Esko pour développer votre activité

 

 

 

 

 

 

Journaliste, Cécile Jarry suit depuis plus de dix ans l’actualité des secteurs des industries graphiques et créatives. Responsable veille & contenu chez 656 Editions, elle collabore aujourd’hui au magazine Industries Créatives. Ses sujets de prédilection : le design durable, l'éco-conception, la personnalisation ainsi que les dernières évolutions de l'industrie.