Toujours pas abonné ?

Soyez inspiré en recevant tous les trimestres le magazine des Industries Créatives

Connexion abonnés

Mot de passe perdu ?

The Point Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error.

Follow Point

Commencez à taper votre recherche ci-dessus et appuyez sur 'Entrer' pour lancer la recherche. Appuyez sur 'Echap' pour annuler.

Comet Meetings dévoile son navire amiral

Comet (c) Gunther Vicente

COMET MEETINGS propose aux entreprises de louer des espaces inspirants dédiés aux réunions et séminaires « actifs, réactifs, créatifs, et interactifs ».

Pour imaginer et mettre en œuvre son premier espace, dans le 17e arrondissement de Paris, la toute jeune société a fait appel à l’agence GENEROUS BRANDING pour l’identité graphique, au cabinet ART DESK pour l’architecture et le mobilier, et au groupe DÉCAPUB pour la signalétique et l’habillage intérieur.

Comet Meetings, c’est 1475 m2, 16 salles, un restaurant, un forum et une plazza pour des entreprises qui souhaitent organiser des réunions et séminaires efficaces… au cœur de la capitale (17e). « Les lieux d’accueil pour séminaires et réunions sont toujours installés à l’extérieur des grandes villes. C’est la première fois qu’un tel espace se crée en plein Paris, explique Jean-Baptiste Coissac, directeur de la création et fondateur de l’agence Generous Branding, qui s’est occupée de l’identité de marque.

 

Nous avons accompagné Comet pour le branding de l’entreprise : trouver un nom, écrire une charte, définir un parcours client, designer quelques objets iconiques du lieu (la banque d’accueil, les chargeurs à portables, les balles anti stress) ».

Ouvert depuis fin septembre 2017, le premier lieu d’accueil de la jeune entreprise parisienne a nécessité un an de développement et plus de deux mois de travaux pour voir le jour. « Chez nous, le projet a mobilisé un directeur de création, un responsable marketing, un graphiste et un designer, précise Jean-Baptiste Coissac, dont l’agence a travaillé au côté du cabinet Art Desk pour la partie architecture et mobilier, et avec le spécialiste des solutions d’impression et de découpe numérique petit et grand format Décapub (Bagnolet, 93).

 

Nous avons de l’expérience sur les projets retail, notamment en ce qui concerne l’utilisation de films adhésifs, donc nous avons anticipé les contraintes dès la création des fichiers ».

L’EXPERTISE DE DÉCAPUB, SPÉCIALISTE DE L’IMPRESSION ET DE LA DÉCOUPE NUMÉRIQUE

« Notre bureau d’études, Onsit, a travaillé en amont pendant deux mois, notamment avec l’agence Generous, confirme Ludovic Chaumette, chargé d’affaires Grands Projets pour le groupe Décapub. Ce projet impliquait beaucoup d’éléments différents. Nous y avons apporté notre œil d’expert en impression et découpe d’adhésifs ». Pour la signalétique, Décapub a utilisé des adhésifs teintés masse de la société Mactac, sur des teintes existantes au catalogue et d’autres teintées sur-mesure, sur lesquels a été ajouté une finition « Gold ». « Nous avons également travaillé avec de la trolase, une matière à graver de la société Trotec, mais que nous avons ici utilisée brute, juste en découpe, car elle apporte plus de volume et de caractère que l’adhésif », précise Ludovic Chaumette. Pour la signalétique directionnelle, Décapub a choisi la découpe et la pose d’adhésifs sur panneaux de verre acrylique blanc. Plusieurs vitrophanies ont également été réalisées chez Comet Meetings. « Pour les vitrophanies, nous avons travaillé avec des films 3M, imprimés en UV pour un effet “sablé”, ainsi qu’avec des adhésifs Mactac avec effet “gold”, explique Ludovic Chaumette. Enfin, certains murs ont été ornés de phrases et citations, réalisées en découpe numérique avec du film Mactac ». Côté enseigne, Décapub s’est également chargé d’imprimer deux grands drapeaux en toiles tendues sur potence. Un projet complet qui, au vu du résultat, a porté ses fruits.

Adhésifs décoration
Case Studie Décoration Décapub Comet_c) Gunther Vicente

LES LETTRES ADHÉSIVES EN DÉCOUPE ASSISTÉE PAR ORDINATEUR

À partir d’un fichier informatique, votre imprimeur peut réaliser une découpe de lettres, de chiffres ou de formes dans des Vinyles adhésifs teintés dans la masse. La découpe de film adhésif est généralement réalisée avec un plotter de découpe à commande numérique. La production de lettres adhésives est utilisée pour de multiples applications : sur vitrines, pour du marquage de véhicules, pour de la signalétique, pour la décoration intérieure…

Après la découpe, la phase suivante consiste à enlever le surplus de matière adhésive : c’est l’échenillage. Réalisée manuellement, cette étape peut s’avérer plus ou moins longue et technique selon le type de lettres. Ainsi, l’échenillage de grandes lettres adhésives pour vitrine est facile et rapide, alors que l’échenillage de petits caractères sera plus long et délicat. Enfin, dernière étape : la mise en place d’un film transfert, appelé Tape, qui va permettre de conserver l’emplacement exact des caractères constituant le lettrage adhésif et de le poser.

QUI FAIT QUOI ?
Client :

Comet Meetings (75)

Identité de Marque :

Generous Branding (75)

Architecture et Mobilier :

Art Desk (75)

Bureau d’Études Signalétique :

Onsit Interior Design (93)

Impression, Découpe et Pose :

Décapub (93)

TECHNIQUE : VITROPHANIE

La VITROPHANIE est une technique de pose d’adhésifs transparents sur l’intérieur des vitrines. Destiné essentiellement à être vu de l’extérieur, l’adhésif transparent se pose à l’intérieur, permettant d’assurer la pérennité et la sécurité du dispositif. La transparence permet d’assurer la luminosité à l’intérieur des locaux commerciaux.

La vitrophanie présente de nombreux intérêts : elle permet la création de vitrines événementielles, elle permet un affichage temporaire lié à une offre ponctuelle, elle offre de l’attractivité (en grand format) aux activités de services n’ayant pas d’éléments à montrer en vitrine, elle permet de conserver la confidentialité des bureaux intérieurs en façade pour des locaux de type agence…

Une large gamme de Vinyles adhésifs se prête à la vitrophanie. On distingue néanmoins les adhésifs monomères (pour application sur vitrine plane), les adhésifs polymères (pour application sur surface courbée) et les adhésifs enlevables (pour un affichage courte durée).

 

 

 

 

Crédit photos : (c) Gunther Vicente

Rubrique réalisée en partenariat avec l’agence Paymal Network

Florent Zucca est le rédacteur en chef d'IC Le Mag , le magazine des industries créatives édité par 656 Éditions.